En direct

Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : le débat est lancé !

Defawe Philippe |  le 08/06/2005  |  AriègeCorrèzeCharente-MaritimeCreuseCharente

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ariège
Corrèze
Charente-Maritime
Creuse
Charente
Dordogne
Hautes-Pyrénées
Landes
Pyrénées-Atlantiques
Aveyron
Tarn-et-Garonne
Lot-et-Garonne
Lot
Haute-Garonne
Vienne
Haute-Vienne
Gironde
Gers
Deux-Sèvres
Aménagement
Architecture
Tarn
Transports
Paris
Hérault
Bouches-du-Rhône
Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Valider

La Commission nationale du débat public (CNDP) a lancé mardi à Bordeaux puis à Toulouse le débat sur le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre les deux capitales régionales.

Le projet, présenté mardi à la presse, vise à créér une LGV de quelque 200 km, entre Hourcade, au sud de Bordeaux, et Saint-Jory, au nord de Toulouse, et sur laquelle les trains pourraient atteindre une vitesse de 320 km/h.
Une fois construite la ligne LGV Bordeaux-Tours, envisagée à l'horizon 2016 selon Réseau Ferré de France (RFF), Toulouse sera à trois heures environ de Paris, via Bordeaux, contre 4 heures 56 actuellement.

Le projet de LGV Bordeaux-Toulouse qui représente un budget de 2,9 milliards d'euros vise notamment à participer au développement de l'axe "grand-sud", qui relie la façade atlantique aux métropoles méditerranéennes (Montpellier, Marseille, Nice, mais aussi Perpignan et Barcelone).

Le tracé prévoit la desserte d'Agen et de Montauban. Quatre scénarios sont envisagés par le maître d'ouvrage, RFF: dessertes des deux villes par leur gare centrale, construction d'une gare nouvelle dans l'une ou l'autre ville, construction de deux nouvelles gares.

Repères


Le débat public, qui permettra à la population concernée de s'informer et de s'exprimer, doit se dérouler jusqu'en novembre prochain. Après publication du bilan, RFF disposera de trois mois pour décider des suites à donner au projet.

Près de 3.800 dossiers complets ont déjà été adressés aux élus, collectivités, journalistes, responsables socio-économiques et syndicaux, et 1,5 million de brochures vont être adressées aux habitants de 13 départements. Le public est également invité à participer à plusieurs réunions d'information et se voit proposer un site internet d'information.

La CNDP a été créée en 1995 et a vu ses compétences élargies par la loi de 2002 sur la démocratie de proximité. "La tradition du débat est encore récente dans notre culture. Susciter un débat d'idées au plus proche du citoyen c'est nouveau et assez nécessaire", a indiqué à Toulouse Philippe Mathis, enseignant spécialisé dans l'aménagement du territoire et membre de la Commisssion.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur