En direct

LGV SEA : Manuel Valls annonce l'ouverture de deux enquêtes publiques
Le premier ministre Manuel Valls à rencontré les équipes qui ont œuvré sur le viaduc de la Dordogne de la LGV SEA - © © Préfecture d'Aquitaine

LGV SEA : Manuel Valls annonce l'ouverture de deux enquêtes publiques

AP avec Bertrand Escolin |  le 01/09/2014  |  Ouvrage d'artEtatHaute-GaronneParisFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Ouvrage d'art
Etat
Haute-Garonne
Paris
France entière
Gironde
Bâtiment
Transports mécaniques
Valider

Le Premier ministre, qui inaugurait lundi 1er septembre le viaduc de Dordogne a annoncé l'ouverture de l'enquête public pour les tronçons Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax du 14 octobre au 8 décembre 2014.

C'est un ouvrage d'art d'une longueur de 1319 mètres qui aura nécessité 22.000 m3 de béton. Le viaduc de la Dordogne, à Saint-Romain-la Virée (Gironde), sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique, inauguré par Manuel Valls lundi 1er septembre est l'ouvrage-clé, le plus important des 400 ouvrages d'art, dont 24 viaducs et 6 tranchées couvertes, permettant de dérouler la LGV qui doit mettre dès 2017, Paris à seulement 2h05 de Bordeaux.

LGV SEA

Cette ligne d'un coût de 7,8 milliards d'euros, la première financée par un partenariat-public-privé (PPP), a été confiée à un groupement d'entreprises piloté par Vinci pour prolonger vers le Sud le tronçon existant entre Paris et Tours. Réseau Ferré de France (RFF), qui a en charge la gestion du réseau français, a signé en 2011 le contrat de concession d'une durée de 50 ans avec Lisea, société constituée autour de Vinci. Lisea a confié la conception et la construction de la ligne au groupement d'entreprises Cosea piloté par Vinci Construction avec Eurovia, le pôle énergie de Vinci.

Notre article sur ce chantier d'envergure

"Notre pays a besoin d'un réseau ferré modernisé, performant, fiable et sûr, au service du développement durable de nos territoires", a déclaré le Premier ministre qui en cette occasion a annoncé l'ouverture de l'enquête publique pour les tronçons Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax du 14 octobre au 8 décembre 2014.

Le président de région Midi Pyrénées Martin Malvy, a immédiatement réagi: « C'est une excellente nouvelle pour le projet de LGV Paris-Toulouse. Le calendrier prévisionnel est ainsi parfaitement respecté; Il est celui que nous avions négocié avant de nous engager. Il doit permettre le lancement des travaux courant 2017 et une mise en service en 2024, comme prévu. » Et l'élu midi-pyrénéen de rappeler : « Le Premier ministre confirme par-là que la section Tours-Bordeaux, bientôt achevée, s'inscrit dans un projet unique qui doit desservir Toulouse d'une part et le sud de l'Aquitaine, d'autre part. C'est pour cette raison que les collectivités locales de Midi-Pyrénées ont participé pour plus de 280 millions d'euros au financement du premier tronçon, jusqu'à Bordeaux, dont 102 millions assumés par la Région. Nous l'avions fait à la condition que l'itinéraire soit effectivement poursuivi, ce que la décision du Premier ministre confirme aujourd'hui. L'annonce de Manuel Valls donne le coup d'envoi opérationnel du projet. » Une bonne nouvelle également pour les entreprises de travaux publics, durement touchées par le repli des investissements publics. On peut donc s'attendre à une période de transition d'activité un peu rude pour les entreprises de travaux publics, qui saluent cependant cette décision d'aménagement du territoire aussi influente sur les emplois locaux.

Commentaires

LGV SEA : Manuel Valls annonce l'ouverture de deux enquêtes publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur