En direct

LGV Rhin Rhône deuxième phase : virage à 180° de l’exécutif ?
Le tracé de la branche est de la LGV Rhin-Rhône - © © RFF

LGV Rhin Rhône deuxième phase : virage à 180° de l’exécutif ?

T.B. |  le 04/09/2013  |  Haut-RhinTerritoire-de-BelfortEtatTransports mécaniques

Alors que le rapport de la commission Mobilité 21, largement confirmé par le premier ministre, prône un report de la réalisation de la LGV Rhin-Rhône entre Belfort et Mulhouse après 2030, une idée du président du Conseil général du Haut-Rhin aurait poussé l’exécutif à rouvrir le dossier.

Cela semblait acté. La commission Mobilité 21, présidée par Philippe Duron, qui a remis son rapport au ministre des Transports Frédéric Cuvillier début juillet, tourne le dos au tout TGV - exception faite de la LGV Bordeaux Toulouse- et met l’accent sur les transports du quotidien et l’entretien et la modernisation de l’existant. Quelques jours plus tard, le premier ministre Jean-Marc Ayrault reprenait à son compte les conclusions du rapport dans son programme d’investissements d’avenir. Refusant de baisser les bras, Charles Buttner, président du Conseil Général du Haut-Rhin, a envoyé, le 13 juillet, une lettre au Président de la République François Hollande pour défendre le projet de la deuxième phase de la LGV Rhin-Rhône.

Il s’agit d’un tronçon de 35 km entre Belfort et Mulhouse avec une triangulation à Lutterbach. Il n’est pas le seul élu local à l’avoir fait. Avec peu ou prou les mêmes arguments que ses homologues : gain de temps, développement économique, interconnexions, études de faisabilité déjà réalisées, etc. Mais l’originalité de la démarche réside dans son idée de réaliser un financement palliatif à celui dû par l'État. Dans ce projet, l’État doit mettre sur la table 300 millions d’euros. Charles Buttner propose que cette somme soit «proposée à l'État sous la forme d'un emprunt sur 20 ans, réalisé par un collectif des collectivités concernées, qui ne débourseraient que les intérêts annuels, le capital étant remboursable par l'État «in fine», en 2033, voire avant, dans le cadre des clauses de revoyure annoncées tous les cinq ans.»

Une option qui mérite d’être étudiée

Le président du Conseil général du Haut-Rhin met en avant le fait que « les taux d'intérêt sont actuellement très faibles », que « la mutualisation du remboursement annuel des intérêts entre toutes les nombreuses collectivités signataires de leur engagement dans la réalisation de la phase est du TGV RR, minimise pour chacune d'entre elles l'impact financier de ce remboursement d'intérêts, qui devient marginal par rapport aux retombées économiques d'une réalisation immédiate des travaux», ou encore que «rassurés par la réalisation imminente de cette infrastructure, il pourrait peut-être devenir possible de mobiliser dans cette mutualisation les voisins concernés, suisses et allemands, des deux Cantons de Bâle et de Freiburg».

Et la bonne nouvelle pour les contempteurs de la LGV Rhin-Rhône, c’est que cette proposition alternative de financement aurait suscité l'intérêt du Président de la République. En effet, dans un courrier daté du 30 août dernier, envoyé à Charles Buttner, la Présidence de la République, selon un communiqué du Conseil Général du Haut-Rhin, indique que la faisabilité de l’option de financement avancée par le Président du Conseil Général du Haut-Rhin méritait d’être étudiée. Cette mission a été confiée, à la demande du Président de la République, à Frédéric Cuvillier. A suivre.

Commentaires

LGV Rhin Rhône deuxième phase : virage à 180° de l’exécutif ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur