Transport et infrastructures

LGV Paca : le monde économique azuréen se mobilise

Après le consensus affiché par Michel Vauzelle, président PS de la région PACA, et Christian Estrosi, député-maire UMP de Nice sur le dossier de la LVG Paca (« la réalisation de cette infrastructure est impérative pour la région, quel qu’en soit le tracé »), le monde économique azuréen et plusieurs organisations syndicales de salariés des Alpes Maritimes appellent à leur tour à une mobilisation en faveur du projet. « La LGV nous est déjà passée sous le nez dans les années 90. Cette fois, nous refusons de faire une croix dessus et nous ne resterons pas les bras croisés. Ce projet est indispensable pour la Côte d’Azur et la région PACA », lance Dominique Estève, président de la CCI 06 qui souligne également « qu’il doit le seul gestionnaire d’un grand aéroport en France à réclamer l’arrivée d’une LVG, tant les deux infrastructures sont ici complémentaires. » Ancien président de la FRTP Paca, membre du CES Paca et de la CCI 06, Bernard Nicoletti rappelle « qu’en 2005, il y avait une belle unanimité régionale sur ce dossier. Depuis, chacun est reparti dans la défense des particularités locales. Ces dissensions sont très dangereuses, compte tenu de la concurrence des autres projets de LGV, pour lesquels on observe un consensus sans faille. » Pour ces représentants du monde économique, la solution « Sud Arbois » (environ 8 milliards d’euros) est celle qui offre le meilleur compromis en terme de desserte, temps de parcours et coût. Après avoir saisi par courrier plusieurs responsables politiques de ce dossier, ils viennent de mettre en place le site www.touspourlalgvcoted’azur.fr, pour faire entendre leur voix.

R.M., Bureau du Moniteur de Marseille

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X