En direct

LGV Nîmes-Montpellier : l'Etat et la région s'engagent

Defawe Philippe |  le 11/01/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Transports
Valider

Le préfet de la région Languedoc-Roussillon Cyrille Schott et le président du Conseil régional Georges Frêche ont annoncé jeudi leur engagement de principe en faveur de la réalisation de la Ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Montpellier-Nîmes.
Cette réalisation "constitue une priorité", ont souligné la préfecture et le Conseil régional dans un communiqué, en précisant que le président du Conseil régional avait accepté d'être le "chef de file" du projet. Il devrait à ce titre relancer les discussions avec le Conseil général de l'Hérault, qui en décembre avait refusé de financer sa contribution fixée à 60 millions d'euros.
La région "insiste tout particulièrement pour que le contournement Nîmes-Montpellier soit la première étape de la réalisation complète du tronçon manquant Nîmes-Perpignan" sur un axe nord-sud de l'Europe, d'Amsterdam à Séville.
Le plan de financement de l'opération a été examiné en réunion interministérielle à l'Hôtel Matignon mercredi soir.
Le coût initial de la LGV entre les deux villes, projet déclaré d'utilité publique depuis juillet 2005, s'élève à 1,4 milliard d'euros. L'Etat devrait participer à hauteur de 754 millions d'euros, Réseau ferré de France (RFF) 140 M EUR et l'Europe 56 M EUR. Le reste est à la charge des collectivités dont 270 M EUR pour le Conseil régional.
Les collectivités territoriales concernées, poursuit le communiqué, "valideront, à l'issue de leurs discussions, leur participation définitive, dès lors que l'Etat aura inscrit au prochain CIACT (Comité interministériel d'aménagement et de compétitivité du territoire) la LGV Montpellier-Perpignan".
Le préfet de la région Languedoc-Roussillon a déclaré à l'AFP qu'un "pas important avait été franchi" pour la réalisation de la ligne qui se trouve en concurrence avec trois autres projets. Après cet engagement de principe, l'appel d'offres pour un partenariat public-privé pourrait être lancé en 2008".
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur