En direct

LGV-Est : fin du percement du tunnel ferroviaire de Saverne
Fin du percement du tunnel ferroviaire de Saverne - © © Frantisek Zvardon

LGV-Est : fin du percement du tunnel ferroviaire de Saverne

FV |  le 25/02/2013  |  TransportsTechniqueBâtimentBas-RhinMoselle

Après 15 mois de chantier, l’impressionnant tunnelier « Charlotte » a achevé lundi 25 février le percement du tunnel ferroviaire de Saverne, long de 4 km, qui s’inscrit dans le cadre de la LGV Est européenne 2ème phase.

Pour fêter la sortie du tunnelier « Charlotte », lundi 25 février, une manifestation a été organisée à Eckartswiller dans le Bas-Rhin en présence de Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de Jacques Rapoport, président de RFF et des élus des collectivités également cofinanceurs de la deuxième phase de la future ligne à grande vitesse Est Européenne, dont Réseau ferré de France est le maître d’ouvrage. Un événement et non des moindres. Le tunnel de Saverne avec ses 4 020 mètres de long est un véritable défi technologique, mais aussi humain.

Technique d’une part. Le tunnel a été creusé par un impressionnant tunnelier, machine de 10 mètres de diamètre, longue de 110 mètres et pesant 2 200 tonnes, fabriquée par l’entreprise allemande Herrenknecht. Il a été creusé dans le sens est-ouest, en montée, pour traverser le massif des Vosges dans sa partie la plus étroite, au niveau du passage historique du col de Saverne, déjà emprunté par la RD 219, l’autoroute A4 et l’ancienne voie romaine. Premier ouvrage construit en application des nouvelles règles européennes de sécurité incendie dans les tunnels ferroviaires, il est composé de deux tubes. Ainsi ces tubes indépendants, abritant chacun une voie de circulation, sont reliés tous les 500 mètres par des rameaux d’interconnexion qui permettent l’évacuation des voyageurs en cas d’accident ou d’incendie.

Défi technologique

Par ailleurs le chantier, qui a respecté les délais du projet, s’est déroulé sur une période de quinze mois : une première phase du 10 novembre 2011 au 19 juin 2012 pour le premier tube et une deuxième phase  du 26 septembre 2012 au 25 février 2013 pour le deuxième tube.
Un défi humain a aussi été relevé puisque pendant le creusement, une centaine de personnes se sont relayées pour faire fonctionner le chantier, sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Rappelons que le tunnel de Saverne a été confié au groupement Dodin (mandataire), Spie Batignolles TPCI, Vinci Construction terrassement, Valérian, Strabas, GTM Alsace, GTM Lorraine, Cegelec CE, Cegelec NE BG ingénieurs conseil SAS, Antea, Campenon Bernard Ingénierie, Alain Spielmann, Bernard Lassus ; la conduite d’opération est assurée par Setec pour le compte de RFF.

Les travaux dans le tunnel vont se poursuivre avec la réalisation des radiers et la mise en place des équipements de sécurité.

La première phase de la LGV Est qui relie Paris à Baudrecourt en Moselle, a été inaugurée en 2007 et a permis de réduire le temps de parcours entre Paris et Strasbourg de 4h à 2h20. La réalisation actuelle des 106 kilomètres de la 2nde phase de la LGV Est européenne entre Baudrecourt et Vendenheim (Bas-Rhin) permettra de réduire encore de 30 minutes (1h50 au lieu de 2h20) le temps de parcours Paris-Strasbourg ou encore d’assurer la liaison Luxembourg- Strasbourg en 1h25 (contre 2h10 actuellement). Sa mise en service est prévue au printemps 2016.

Le chantier en détails

- 3870 anneaux ont été posés, soit 30960 voussoirs (voûtes préfabriquées en béton qui donnent au tunnel sa forme arrondie et qui constituent son revêtement définitif) ;
? Le tunnelier a creusé en moyenne 24 mètres par jour, extrayant 730 000 m3 de roches ;
? 48 000 m3 de mortier de calage entre voussoirs et terrain naturel ont été utilisés.
Outre le tunnel de Saverne, qui mesure exactement 4 020 mètres de long, le lot 47 comprend la construction du viaduc de l’Haspelbaechel, de 42 mètres de hauteur et 270 mètres de long.
Le projet de réalisation de la 2ème phase de la LGV Est européenne d’un montant de 2 010 M€ est financé dans le cadre d’une convention signée le 1er septembre 2009 qui associe l’Etat, seize collectivités territoriales, l’Union Européenne et le Grand Duché du Luxembourg.
La LGV Est européenne constitue un des maillons de la Magistrale pour l’Europe, axe de 1 500 km
qui, à terme, reliera à grande vitesse Paris à Bratislava et à Budapest.

Commentaires

LGV-Est : fin du percement du tunnel ferroviaire de Saverne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur