En direct

Les voyageurs paieront plus tard

le 23/12/2016  |  Paris

CDG Express -

Le financement de la future liaison ferroviaire rapide entre Paris et l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (coût global de 1,69 Md€) sera assuré par un nouveau montage évitant une taxe sur les billets d'avion. Ce montage « prévoit un engagement du gestionnaire de l'infrastructure composé d'ADP, de SNCF Réseau et probablement de la Caisse des dépôts, portant sur un montant total de fonds propres de 400 M€ et sur 100 M€ d'avances remboursables sur lesquelles ADP s'est prononcé », a précisé Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux transports, à la « Tribune ». La taxe « passagers » sera maintenue, mais appliquée à compter de la mise en service, en 2024.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur