Industrie/Négoce

Les ventes de matériel se redressent

Avec +23% en 2010, les ventes de matériels de chantier ont amorcé leur reprise. Mais les volumes restent deux fois moins élevés qu’avant la crise.

Les constructeurs de matériels de chantier retrouvent le sourire. Durement affectées par la crise de 2009, leurs ventes en France ont progressé de 23% en 2010, marquant le début d’une reprise. « Les premiers mois de l’année ont encore été difficiles. L’amélioration est arrivée à la fin du premier semestre et, depuis, elle s’accélère de mois en mois. Nous finissons l’année 2010 avec des carnets de commandes supérieurs de 40% à ce qu’ils étaient fin 2009, ce qui est de bon augure pour l’année 2011 » analyse Alain Rosaz, président du Seimat, le syndicat des entreprises internationales de matériels de travaux publics. Pas d’euphorie cependant : les ventes étaient tombées si bas que cette belle remontée permet tout juste d’atteindre la moitié des volumes d’avant la crise

Développement

À la vue des statistiques par catégories de matériels, il apparait que les entreprises de travaux publics ont davantage investi que les entreprises de bâtiment. Les loueurs, eux, ont modestement acheté. « Les achats de 2010 sont principalement du renouvellement de matériels vieillissant. Il va falloir attendre 2011 ou plus probablement 2012 pour retrouver des investissements de développement », constate Alain Rosaz. Il anticipe pour l’année prochaine environ +15%, ce qui ferait de la France un marché d’environ 26 000 matériels de chantier, contre presque 50 000 en 2007.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X