Immobilier

Les ventes d’appartements tirent le marché du neuf

Au premier trimestre de 2006, les ventes de logements neufs en France ont progressé de 8,9% par rapport au premier trimestre de l’année précédente à 33.000 unités a annoncé le ministère français de l’Equipement mercredi dans un communiqué. Les ventes d’appartements ont augmenté de 12% tandis que les ventes de maisons individuelles sont en retrait de 4,8%.

Du point de vue de la surface, ce sont les appartements de taille moyenne (deux et trois pièces), représentant plus des trois quarts des ventes d’appartements, « qui dynamisent le marché (+15%) », explique le ministère. En revanche, les studios et les quatre pièces et plus retrouvent leur niveau du premier trimestre 2005.
Pour les maisons, la baisse concerne tous les types de logements, sauf les maisons de cinq pièces pour lesquelles les ventes augmentent de 3,2%. Les ventes des unités de quatre pièces sont en retrait de 4%. Les ventes des maisons plus petites (moins de quatre pièces) restent stables.
Entre fin mars 2005 et fin mars 2006, les stocks de logements progressent de 34%. Cette reconstitution des stocks concerne surtout les appartements (+39%). Elle est de moindre ampleur pour les maisons individuelles (+10%).

Le délai moyen d’écoulement des stocks augmente d’un mois. Il passe de cinq à six mois pour l’individuel et de quatre à cinq mois pour le collectif.
Le prix de vente des maisons par lot a progressé de 11% au premier trimestre et celui du mètre carré des appartements de 7% par rapport au même trimestre de 2005.

Enfin, les mises en vente ont progressé de 13% par rapport au premier trimestre de 2005, soit un « net ralentissement » (+26% au quatrième trimestre 2005 par rapport au quatrième trimestre 2004), avec une augmentation de 14% pour les appartements et 6,1% pour les maisons individuelles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X