En direct

Les travaux publics en voie de guérison ?
Evolution du chiffre d'affaires de l'activité dans les travaux publics. En février, l'activité a crû de 1,8% par rapport à février 2015, qui avait cependant connu un niveau d'activité particulièrement bas. - © © DR

Les travaux publics en voie de guérison ?

le 11/04/2016  |  Droit du travailTravailTravaux sans tranchéeImmobilierRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Droit du travail
Travail
Travaux sans tranchée
Immobilier
Réglementation
Valider

Selon la Fédération nationale des travaux publics, l'activité se serait stabilisée à un point bas en février. Si l'emploi permanent est toujours en baisse, l'interim et les prises de commandes sont en progression. Et pourraient constituer les prémisses d'un rétablissement de l'activité.

Les TP auraient-ils enfin fini de broyer du noir ? D’après le dernier bulletin de conjoncture de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), la stabilisation à un point bas de l’activité s'est confirmée en février (données provisoires). Les facturations croissent de +1,8% en février 2016, à comparer cependant avec un mois de février 2015 particulièrement bas. Sur ces 3 derniers mois, l’activité se stabilise (+0,3% par rapport à décembre-février 2015).

La hausse des prises de commandes s’accélère. Le montant de marchés conclus augmente de +23,3%, une évolution qui est aussi à mettre en perspective avec un mois de février 2015 au plus bas. Sur 3 mois glissants, le montant de prises de commandes progresse de +1,8%.

En revanche, l’emploi permanent n’affiche aucune embellie. Reflet d’un niveau d’activité encore trop bas et de fortes incertitudes sur les perspectives à venir, les effectifs ouvriers permanents demeurent orientés à la baisse en février 2016 (-1,2% comparé à janvier 2016 et de -4,9% par rapport à février 2015). Suivant la même logique, les heures travaillées par ces ouvriers permanents continuent de se réduire (-6,2% comparé à février 2015). Du côté de l’intérim en revanche, le nombre d’heures progresse de +2,8% sur ces 3 derniers mois par rapport à septembre-novembre 2015. Compte tenu du niveau historiquement bas de l’intérim en février 2015, le nombre des heures travaillées augmente de +11,2% sur un mois.

Globalement, la progression des prises de commandes et le redémarrage de l’intérim, s’ils se confirment, pourraient être les premiers signaux d’une amélioration à venir de l’activité.

Commentaires

Les travaux publics en voie de guérison ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur