En direct

Les travaux publics en deuil

PIERRE DELOHEN |  le 22/11/2013  |  Collectivités localesArdècheFrance entière

LE POUZIN -

Avec le décès de Serge Rampa le 15 novembre à l’âge de 84 ans, l’Ardèche qu’il adopta et les travaux publics dont il fut un avocat obstiné portent le deuil d’un entrepreneur d’exception. Entré en entreprise pour prendre la succession de son père trop tôt disparu en 1952 - il passe du statut d’étudiant à HEC au statut de chef de famille et d’entreprise à 23 ans - Serge Rampa quittera l’opérationnel cinquante ans plus tard.

« Un demi-siècle de réussite et d’échecs, de hauts et de bas, de satisfactions et de déceptions…, cinquante ans de risques permanents (…) pour un vrai parcours d’aventurier », confie-t-il dans « Bienvenue dans mes souvenirs », biographie d’une grande humanité écrite à la demande de ses enfants et de ses petits-enfants. Aujourd’hui le groupe Rampa, « bâtisseur d’environnement », pèse 70 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 500 salariés.
Il fallait le voir et l’écouter le 27 septembre 2013, au côté de Catherine, son épouse, modeste et fier à la fois, pour l’inauguration du tout nouveau siège social du groupe Rampa au Pouzin (Ardèche), entouré de ses quatre fils et successeurs, Jean, Marc, Philippe et Pierre, et de Marie, Bruno et Paul, trois de ses petits-enfants, représentant la quatrième génération.
Très tôt engagé dans l’action syndicale - président de Canalisateurs de France, président de la Fédération régionale des travaux publics Rhône-Alpes… - il s’impliqua en passionné comme vice-président de la FNTP à la tête de la commission fédérale des marchés. Jusqu’à devenir l’exégète du Code des marchés publics ! D’une vie associative tout aussi riche, on retiendra le titre de champion de France de rugby décroché comme président de La Voulte en 1970 !
De passage en Ardèche, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, n’a pas manqué de rendre hommage à Serge Rampa, qui a rejoint Jean Ferrat, son ami d’Antraigues-sur-Volane (Ardèche). Où qu’ils soient, soyons sûrs qu’ils poursuivront une discussion politique passionnée…

PHOTO - 761121.BR.jpg
PHOTO - 761121.BR.jpg

Commentaires

Les travaux publics en deuil

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur