En direct

Les travaux du CDG Express vont reprendre sur 80% des chantiers
- © Ministère des Transports

Les travaux du CDG Express vont reprendre sur 80% des chantiers

Lemoniteur.fr avec A.F.P. |  le 19/01/2021  |  CDG ExpressGrand Paris - Ile-de-France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

CDG Express
Grand Paris - Ile-de-France
Travaux publics
Valider

Un temps suspendus par une décision de justice, les travaux du futur train rapide CDG Express vont reprendre sur 80% des chantiers, là où aucune espèce protégée n'a été localisée, ont indiqué mardi 19 janvier les responsables du projet.

Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) avait annulé début novembre une dérogation à l'autorisation environnementale permettant au CDG Express de traverser des zones où vivent des espèces protégées. Le tribunal estimait que l'infrastructure ne répondait plus, compte tenu de l'effondrement du trafic aérien dû à la pandémie de Covid-19, "à des raisons impératives d'intérêt public majeur".

En conséquence, tous les travaux qui avaient commencé sur les 32 km du tracé de ce train rapide qui doit relier l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle au centre de Paris, avaient dû être arrêtés selon  Grégoire Marlot, président de l'entreprise Gestionnaire d'infrastructure CDG Express qui regroupe Aéroports de Paris (ADP), SNCF Réseau et la Caisse des dépôts.

Mais ils vont pouvoir reprendre : un écologue qui a inspecté le tracé en décembre a trouvé des espèces protégées sur 20% des chantiers, en particulier de lézards  logeant dans le ballast. Les chantiers non concernés ont donc commencé à redémarrer la semaine dernière et continueront jusqu'à la mi-février, "dans l'attente d'une nouvelle visite de l'écologue fin mars", a ajouté Grégoire Marlot.

Un sursis essentiel

Par ailleurs, l’État, SNCF Réseau et le Gestionnaire d'infrastructure CDG Express ont fait appel de la décision du tribunal administratif, demandant un sursis à exécution qui permettrait de reprendre les travaux partout dans l'attente d'un nouveau jugement.

"Si on n'a pas le sursis, le planning de toutes (les) opérations va être remis en cause", s'est inquiété M. Marlot, qui a rappelé que le planning de travaux du CDG Express était mêlé à celui de la modernisation de la ligne B du RER, qui dessert la banlieue nord de Paris.Sur un budget total de 2,2 milliards d'euros, 537 millions vont directement à cette modernisation.

"Tous les projets de l'axe nord ont été étudiés ensemble, et les réétudier serait extrêmement long", a ajouté Alexandra Locquet, directrice générale du Gestionnaire d'infrastructure.

Le CDG Express doit théoriquement ouvrir fin 2025. Si les retards dus au confinement du printemps ont été rattrapés, il est encore trop tôt pour évaluer les conséquences de la décision du tribunal, selon les deux responsables.

Commentaires

Les travaux du CDG Express vont reprendre sur 80% des chantiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil