En direct

Les travaux d’extension de Roland-Garros suspendus
Vue aérienne du nouveau stade. - © © FFT (2013)

Jurisprudence

Les travaux d’extension de Roland-Garros suspendus

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 21/12/2015  |  ImmobilierArchitectureRéglementationTechniqueBâtiment

Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné la suspension des travaux d’extension de Roland-Garros suite à un référé intenté par les héritières de Jean-Camille Formigé, architecte des serres d’Auteuil.

Enième rebondissement pour le projet de modernisation de Roland-Garros. Le 18 décembre, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris, saisi en référé, a ordonné la suspension des travaux engagés ou à engager dans l’enceinte du jardin des serres d’Auteuil en vue de l’extension du stade de Roland-Garros. Celle-ci doit intervenir dans les 72 heures, à compter de la signification de la décision et pour une durée maximale de trois mois, en attendant que le juge se prononce sur le fond du dossier. En cas d’infraction, la Fédération française de tennis (FFT), maître d’ouvrage, encourt une amende de 10 000 euros par jour de retard. «Il s’agit de préserver les lieux en l’état jusqu’à l’intervention du juge du fond», indique l’ordonnance du tribunal.

La FFT va faire appel de la décision

L’action, intentée par les arrières petites-filles de l’architecte des serres d’Auteuil, Jean-Camille Formigé, vise la construction d’un court de 5 000 places dans le jardin créé par leur aïeul. Ce nouveau stade nécessite la démolition des serres chaudes et techniques mais préserve les serres historiques de Formigé. Les requérantes font valoir que même si les serres classées ne sont pas touchées, l’architecte avait conçu le jardin dans son ensemble et que le stade de 5 000 places construit à quelques mètres défigurerait tout l’espace.

Dans un communiqué, la FFT prend acte de cette décision, «une éventualité à laquelle elle s’était préparée» et «qui participe malheureusement des aléas de tout projet d’aménagement architectural de grande envergure». La fédération présidée par Jean Gachassin a d’ores et déjà décidé de faire appel.

Le nouveau court des Serres.
Le nouveau court des Serres.

Recours contre les permis de construire

Confié à l’architecte Marc Mimram, le projet d’extension de Roland Garros, estimé à près de 400 millions d’euros, a donné lieu à deux permis de construire principaux. L’un, correspondant au «triangle historique», porte notamment sur la restructuration lourde du court Philippe-Chatrier avec la pose d’une toiture rétractable, la création de sept courts dans le Fonds des Princes, la démolition du court n°1 pour l’aménagement d’un vaste parvis… Le deuxième permis concerne l’extension du site dans le jardin des serres d’Auteuil avec la réalisation du nouveau court de 5 000 places, semi-enterré et entouré de serres botaniques et la rénovation des pavillons en meulière destinés à devenir une zone de services au public (restauration, boutiques et sanitaires). Enfin, un troisième permis de construire permet la réalisation d’un bâtiment provisoire.

Ces permis de construire, délivrés par la mairie de Paris, le 9 juin, soit quelques jours après la confirmation, par le Premier ministre «du plein soutien du Président de la République et du Gouvernement à la mise en œuvre du projet de modernisation du site de Roland Garros», font l’objet de plusieurs recours contentieux. Entamé en 2011, le bras de fer entre la FFT et les associations de défense de l’environnement risque de se prolonger encore un peu.

Le chantier de modernisation de Roland-Garros confié à Vinci Construction France

La Fédération française de tennis a confié à Vinci Construction France la rénovation du court Philippe Chatrier et la réalisation de sa couverture mobile, l’installation d’un nouveau bâtiment pour l’organisation du tournoi, l’aménagement d’une esplanade verte et le réaménagement du Fonds des Princes en une nouvelle zone de compétition agrandie comprenant sept courts.

Le groupe de BTP est également chargé du gros œuvre du nouveau court de 5 000 places construit dans la partie sud-est du jardin des serres d’Auteuil.

Commentaires

Les travaux d’extension de Roland-Garros suspendus

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX