En direct

Les travaux commencent à la Maison de la radio
La Maison de Radio France en 2013 - © © Architecture Studio © Architecture Studio

Les travaux commencent à la Maison de la radio

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 23/03/2009  |  Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Architecture
Valider

Après un an de négociations, la Maison de la radio vient enfin de boucler son budget de réhabilitation. Les travaux débuteront en avril (dont deux mois de préparation) pour quatre-vingts mois.

Des appels d'offres infructueux en 2007 avaient contraint Radio France à relancer une consultation des entreprises. Mais cette fois, ça y est : la Maison de la radio vient enfin de boucler son budget de réhabilitation.
Les trois macrolots initiaux (clos couvert, génie climatique, génie électrique) ont été décomposés en lots plus accessibles à des PME.
Les équipes de maîtrise d'ouvrage et de maîtrise d'œuvre (Architecture Studio, Jacobs Ingénierie) ont retravaillé le projet afin de simplifier certains modes opératoires. « Mais nous avons pu conserver tous les fondamentaux du projet », se félicite Christian Mourougane, directeur général adjoint de Radio France, chargé de la sécurité, de l'architecture, des bâtiments et de l'intendance générale.

Mutualisation des risques

La maîtrise d'ouvrage s'est impliquée directement dans les négociations avec les entreprises et a revu l'organisation du chantier afin de mutualiser les risques, les entreprises ne supportant que les risques techniques liés à leur activité. Cantonnements de chantier, délais de paiement et formules de révision des prix ont été adaptés. Aucune piste n'a été négligée pour parvenir à l'objectif.
Résultat : la somme des offres, qui s'établit à 238 millions d'euros (325 millions avant négociations), s'approche de l'estimation initiale de la maîtrise d'œuvre de 209 millions d'euros. Le groupe Spie Batignolles s'octroie 104 millions du budget, notamment avec sa filiale SCGPM pour le gros œuvre de l'auditorium de 1 400 places qui remplacera les studios 102 et 103 du rez-de-chaussée et le parking de 717 places sur cinq niveaux enterrés. Les aménagements inté­rieurs reviennent à une autre filiale du groupe, Partesia. Le deuxième plus important attributaire est le groupe Fayat avec 42 millions, notamment pour le gros œuvre de la tour (Vilquin), l'électricité (Satelec) et les quatre passerelles (Viry) qui relieront la petite et la grande couronne au niveau du cinquième étage pour fluidifier les circulations. L'entreprise espagnole EMTE a remporté le lot génie climatique (chauffage, climatisation, ventilation) pour 39 millions. Enfin, Vulcain réalisera pour 17 millions d'euros les façades de la tour, aujourd'hui déshabillée après désamiantage, et les travaux de serrurerie et métallerie.
Les travaux débuteront en avril (dont deux mois de préparation) pour quatre-vingts mois. Ils s'achèveront donc à la fin de 2015 pour les bâtiments. Trois mois seront ensuite nécessaires pour aménager les espaces extérieurs qui devraient être plantés de plus de 500 arbres.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur