En direct

Les transports en commun en site propre en discussion à Aix-en-Provence
Atelier Urbain de l’association Devenir à Aix - © © Association Devenir

Les transports en commun en site propre en discussion à Aix-en-Provence

le 11/04/2014  |  ArchitectureFormation BTPTransportsElectionsFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Architecture
Formation BTP
Transports
Elections
France entière
Bouches-du-Rhône
Etat
Valider

A peine la page des élections municipales tournée et à l’occasion desquelles elle s’est fortement mobilisée avec un « Appel pour Aix 2020 », l’association Devenir (80 architectes et urbanistes du Pays d’Aix) organise la 4e édition de « l’Atelier Urbain Aix 2040 » à la Fondation Vasarely. Thème retenu cette année : « Aix en devenir au fil du tramway ».

Pendant toute la semaine, une soixantaine d’étudiants plus des urbanistes professionnels en formation continue, issus de cinq écoles différentes (la Faculté d’urbanisme et de d’architecture de Pecs en Hongrie, la Faculté de Palerme, l’Ecole spéciale d’architecture de Paris, l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional d’Aix-en-Provence, l’Ecole d’architecture de Marseille), répartis en 8 groupes planchent sur la création d’un TCSP à Aix, une des rares villes en France de 150 000 habitants ne possédant pas encore de transport en commun en site propre et dont l’étude d’un BHNS sur deux lignes vient à peine de s’engager.

« Nous demandons aux étudiants de s’intéresser dans le cadre de ce travail moins au tracé précis de ce TCSP, BHNS ou tramway, qu’à l’impact qu’il peut générer en terme de réaménagement urbain. Nous pensons bien sûr à la transformation des boulevards périphériques autour du centre historique en « ramblas » aixoises ou encore à l’aménagement de l’avenue de l’Europe, un axe routier actuellement, en boulevard urbain avec de nouvelles centralités rapprochant ainsi Encagnane et le Jas de Bouffan du centre-ville. A l’heure actuelle, le projet de BHNS étudié est en site propre sur seulement 30% du tracé. Cela est insuffisant pour améliorer les conditions de déplacement et requalifier l’espace urbain » explique Jacques Fradin, le président de l’association Devenir.

Participation au débat électoral

Le travail des étudiants a été ponctué mardi 8 avril par une conférence du cabinet marseillais Stoa (Charly Bové, Thierry Ciccione et Pascal Urbain), des spécialistes du réaménagement de l’espace public en liaison avec l’implantation de nouveaux transports collectifs. Et le 12 avril, l’ensemble des groupes sera auditionné par un jury composé d’élus, décideurs locaux, responsables d’associations, universitaires. Un jury présidé par Ariella Masboungi, responsable de l’action projet urbain et du Grand Prix de l’Urbanisme à la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN). Un débat public (18 h) en présence d’Ariella Masboungi, Jean-Yves Petit, vice-président de la région PACA en charge des transports, Alexandre Gallese, adjoint à l’urbanisme d’Aix-en-Provence et Vincent Fouchier, directeur de projet à la mission de préfiguration de la Métropole Aix-Marseille Provence clôturera cette semaine d’échanges et de réflexions.

Ce quatrième Atelier Urbain organisé par Devenir intervient après une intense mobilisation des architectes et urbanistes de l’association lors des élections municipales. Très préoccupée par l’évolution du territoire aixois - l’étalement urbain, les difficultés de déplacement, les besoins en logement insatisfaits, etc.-, Devenir a lancé un « Appel pour Aix 2020 », un projet urbain décliné en huit objectifs répondant à une vision durable de l’aménagement du territoire. Et l’association a auditionné successivement six candidats sur leur vision de l’avenir de la ville et leur projet de développement, avant d’organiser une réunion plénière avec l’ensemble de ses candidats. « C’est une démarche très positive qui a permis de replacer les enjeux d’aménagement et d’urbanisme dans le débat politique même s’il y a la déception que la maire sortante et réélue n’ait pas voulu participer à ces échanges. Mais c’est à force de répéter notre message que nous espérons qu’il soit enfin entendu, même si nos prises de position dérangent » souligne Jacques Fradin. Fin avril, l’association va se réunir pour se pencher sur la poursuite et l’orientation de son action, à l’aune de la mise en place de la Métropole Aix Marseille Provence.

Commentaires

Les transports en commun en site propre en discussion à Aix-en-Provence

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur