En direct

Les TP toujours dans le rouge malgré quelques signaux positifs
Malgré un ralentissement de la baisse d'activité en fin d'année, 2015 finira sur une chute de -8% - © © FNTP

Les TP toujours dans le rouge malgré quelques signaux positifs

le 11/01/2016  |  Droit du travailTravailTravaux sans tranchéeImmobilierRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Droit du travail
Travail
Travaux sans tranchée
Immobilier
Réglementation
Valider

Baisse d'activité de 8% confirmée en 2015, passage sous le seuil symbolique des 150 000 ouvriers permanents mais...hausse de l'emploi intérimaire ! Il aura fallu attendre la fin de l'année 2015 pour que les travaux publics délivrent un signal positif, aussi maigre soit-il.

Après un premier semestre et un été particulièrement difficiles, la baisse de l’activité a été plus contenue de septembre à novembre derniers, nous apprend le dernier bulletin de conjoncture de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Ainsi, en novembre 2015, les travaux réalisés affichent un repli de -3,1% (en euros courants) par rapport à novembre 2014, en ligne avec les évolutions enregistrées les 2 mois précédents. Cette tendance est, cependant, à relativiser puisque depuis le début de l’année la baisse d’activité avoisine toujours -8%.

Les marchés conclus repartent à la hausse pour la 1ère fois après 17 mois de baisses successives. Ils progressent de +2,3% en euros courants par rapport à novembre 2014 et de +3,0% comparé au mois d’octobre 2015. En cumul depuis le début de l’année, la baisse est désormais de -10,9% contre -12,1% il y a un mois. Malgré cette légère amélioration, les niveaux de prises de commandes demeurent encore historiquement bas.

Du côté de l’emploi, la réduction des effectifs ouvriers permanents se poursuit. Le secteur perd de nouveau plus de 1 000 postes d’ouvriers permanents en novembre par rapport à octobre 2015 et le nombre d’ouvriers permanents passe sous le seuil symbolique de 150 000.

A l’inverse, après 1 an et demi de baisse ininterrompue, les heures intérimaires repartent à la hausse. En novembre 2015, elles augmentent ainsi de +7,2% par rapport à novembre 2014 et de +2,7% sur 3 mois glissants, ce qui pourrait être un premier signal d’une conjoncture un peu moins sombre ces prochains mois.

Commentaires

Les TP toujours dans le rouge malgré quelques signaux positifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur