En direct

Les tours, une réponse aux exigences du développement durable ? Oui
©Bruno Levy/Le Moniteur - ©

Les tours, une réponse aux exigences du développement durable ? Oui

Defawe Philippe |  le 25/11/2008  |  France Développement durableEnvironnementCommunicationParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Réalisations
Développement durable
Environnement
Communication
Paris
International
Santé
Architecture
Réglementation
Technique
Valider

"Oui! Les tours permettent d’économiser l’espace. Les villes s’étalent et, si l’on n’y prend garde, il ne restera plus d’ici 20 à 50 ans de territoires préservés. L’espace n’a pas de prix !" affirme Manuelle Gautrand, architecte.

"Avec les tours, l’économie de la ressource se traduit par la préservation de havres de paix dont nous avons besoin. Leur densité limite l’utilisation des transports et permet au plus grand nombre de profiter de la ville. C’est pourquoi Paris aura besoin de tours mixtes."

"A l’heure actuelle, malheureusement, la réglementation freine leur réalisation (au-dessus de 50 m, un immeuble de logements est classé en IGH). Les attentes qui se font jour devraient pousser à la modifier. A Bangkok ou à Tokyo, les exemples abondent de tours avec un centre commercial en pied, des logements, des bureaux, des hôtels... qui réalisent l’osmose entre ville et bâtiment."

"Au plan énergétique, la complémentarité entre bureaux et logements semble évidente. Par ailleurs, plus on monte, plus la lumière est abondante et de qualité. On peut la capter, la démultiplier. Comme pour une ville, il faut imaginer la tour en quartiers. Ainsi, l’énergie pour le chauffage peut être décentralisée : on travaille alors par compartiments, de façon à limiter les pertes."

"Enfin la mixité sociale, et fonctionnelle, est un impératif. Pour la tour Signal à Paris - La Défense, notre projet mixait bureaux, commerces, hôtels et différents types de logements. Le travail sur les flux devient primordial : tout le monde doit pouvoir se croiser mais aussi s’éviter. La mixité permet de mutualiser certaines ressources et lisser les heures de pointe. Les tours vivent 24 h/24. Avec des Sky lobbies comme places publiques et les ascenseurs comme artères, elles créent des lieux de vie et de brassage : une ville 3D, durable, à la verticale."

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Retrouvez dans "Le Moniteur" du 21 novembre un dossier complet sur "Les tours face aux enjeux du développement durable" réalisé à l'occasion du Salon de l'immobilier d'entreprise (Simi) qui se tient les 3, 4 et 5 décembre 2008, au Palais des congrès de Paris.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur