En direct

Les tours, une réponse aux exigences du développement durable ? Non
- ©

Les tours, une réponse aux exigences du développement durable ? Non

Defawe Philippe |  le 25/11/2008  |  France Développement durableEnvironnementArchitectureAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Réalisations
Développement durable
Environnement
Architecture
Aménagement
Energies renouvelables
Santé
Energie
Réglementation
Technique
Valider

"Au-delà de 100 m, de toute évidence, la réponse est non. Il suffit de mesurer l’empreinte écologique de ce genre de construction, à savoir l’impact sur les ressources (eau, air, matière, énergie, sol et sous-sol), pour s’en convaincre" constate de son côté l'architecte Françoise-Hélène Jourda.

"Au plan énergétique, il n’existe pas de tour qui descende en dessous de 180 kWh/m2.an, à comparer avec l’objectif de 50 kWh/m2.an. Avec le photovoltaïque, au-delà de cinq niveaux, on ne sait pas faire un immeuble à énergie zéro. Et sur une tour, avec une faible surface de toiture, les panneaux disposés en façade perdent 50 % de leur efficacité... Les matériaux utilisés (béton, acier, verre…) sont ceux qui incorporent le plus d’énergie grise."

"De plus, pour 1 m2 habitable, il faut construire 1,40 m2 (contre 1,10 m2 si on “couchait“ la tour), en raison des imposants noyaux de circulations verticales qui doivent résister aux efforts dus au vent. Le faible impact sur le sol et le sous-sol est vérifié... si on ne touche pas la nappe et si l’on ne construit pas de parkings."

"Quant à l’argument de la densification, si on éloigne les tours les unes des autres pour des raisons de prospects, on ne densifie absolument pas ! Au plan économique, le coût au mètre carré d’une tour est multiplié par deux ou trois par rapport à un immeuble classique. Au moment où l’immobilier est trop cher, les tours seront réservées à une classe sociale supérieure ou à une caste d’entrepreneurs. C’est de la ségrégation : on ne construira jamais de logements sociaux dans des tours !"

"Où est la mixité sociale que réclame la ville durable ? Quant à la mixité fonctionnelle, c’est généreux mais irréaliste. Je ne connais pas un seul exemple de tour mixte. La question de l’accès et du filtrage empêche d’en faire un véritable espace public, un véritable quartier de ville."

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Retrouvez dans "Le Moniteur" du 21 novembre un dossier complet sur "Les tours face aux enjeux du développement durable" réalisé à l'occasion du Salon de l'immobilier d'entreprise (Simi) qui se tient les 3, 4 et 5 décembre 2008, au Palais des congrès de Paris.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur