En direct

Les taux des crédits immobiliers toujours plus bas, à 2,81% en juin

le 07/07/2014  |  BâtimentFrance entièreTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
France entière
Technique
Valider

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont encore reculé à 2,81% en moyenne au mois de juin, une baisse "remarquable", indique lundi 7 juillet l'observatoire Crédit Logement/CSA.

Le mois dernier, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 2,81%, en moyenne (2,90% pour l'accession dans le neuf et 2,79% pour l'accession dans l'ancien) selon les données mensuelles publiées lundi 7 juillet par l'observatoire Crédit Logement/CSA. Depuis le début de l'année, le recul des taux est "remarquable", puisqu'ils ont perdu 27 points de base, pour se fixer sous leur niveau de juin 2013, qui était de 2,90%, précise-t-il. "Jamais depuis la fin des années 40, les taux des crédits immobiliers n'étaient descendus aussi bas, pendant aussi longtemps", commente l'observatoire.

Cette baisse est plus forte sur le marché de l'ancien (2,78% en juin contre 3,08% en décembre) alors qu'elle demeure plus modérée dans le neuf (2,87% en juin contre 3,08% toujours en décembre).

En revanche sur le marché des travaux, les taux ont légèrement remonté en juin (2,84% contre 2,79% en mai, mais 3,12% en décembre) "après être descendus plus vite et plus bas que sur les autres marchés", note l'observatoire Crédit Logement/CSA.

En juin, la durée des prêts s'est établie à 206 mois, en moyenne, après avoir fortement reculé début 2013 - du fait des restrictions apportées au Prêt à taux zéro, qui a fait reculer la primo accession - se maintenant à un niveau plus bas qu'auparavant, de l'ordre de 8 mois comparé à 2011.

"Alors que la primo-accession des ménages jeunes ou modestes est en panne, la durée moyenne des prêts accordés est stabilisée depuis le début de l'année 2014", souligne l'observatoire.

Dans le même temps, le niveau de l'apport personnel progresse lentement (+2,7% sur les six premiers mois de l'année, après -5,6% en 2013) dans ce "contexte de panne de la primo-accession et de renforcement des difficultés d'accès à la propriété des ménages modestes", selon la même source.

Commentaires

Les taux des crédits immobiliers toujours plus bas, à 2,81% en juin

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur