En direct

Les stades de football de l'Euro 2008 : épisode 4
- ©

Les stades de football de l'Euro 2008 : épisode 4

CHESSA Milena |  le 20/05/2008  |  InternationalRéalisationsSportEuropeArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Projets
Réalisations
Sport
Europe
Architecture
Valider

A moins d’un mois du début de l’Euro de football en Suisse et en Autriche, lemoniteur-expert.com vous propose un tour des stades qui accueilleront les matches. Qu’ils soient sortis de terre spécialement pour l’événement ou que les enceintes déjà existantes aient été rénovées et agrandies, les stades suisses et autrichiens présentent pour la plupart des innovations architecturales, techniques et économiques typiques des stades du XXIe siècle.
Aujourd’hui, le Letzigrund de Zürich en Suisse.

Le Letzigrund : la merveille de Zürich
Moins de douze mois. C’est le temps record qu’il a fallu pour réaliser - entre la destruction en 2005 de la vieille enceinte qui datait de 1925 et l’inauguration en 2007 du nouveau stade - le nouveau Letzigrund conçu par les bureaux d’architectes Bétrix & Consolascio et Frei & Ehrensperger. Contrairement à ses cousins de Bâle ou de Berne, le Letzigrund a été refait spécialement pour l’Euro 2008. Mais comme eux il accueillera, en plus du sport, des concerts en plein air et d’autres méga-événements comme les meetings d’athlétisme de la Golden League. Ce qui fait que les 30 000 spectateurs qu’il peut contenir sont séparés du terrain par une piste.
Le Letzigrund de Zürich se distingue par une innovation architecturale : une rampe qui fait le tour du stade et dont le toit en acier, légèrement coudé et incliné, repose sur des piliers "dansants". Cette rampe, qui sert également de promenade, permet de voir aussi bien l’intérieur du stade que la ville. Le toit ovale, d’une surface de 22 000 m², est composé de 32 fermes à âme pleine en tôles soudées, qui sont portées chacune par un pilier recevant la charge de pression, et un autre la charge de tension, et qui culminent à une hauteur atteignant 34 m. Les piliers en acier Corten sont encastrés dans le sol et vont en s’amenuisant vers le haut.

"Prix Acier"
Plus grand bâtiment en acier construit en 2007, le nouveau stade a reçu le "Prix Acier", fort convoité, de la meilleure réalisation acier de l’année. Malgré ses tonnes de métal, le nouvel édifice des bureaux d’architectes Bétrix & Consolascio, Frei & Ehrensperger ainsi que du bureau d’ingénieurs Walt & Galmarini, offre au regard une légèreté pleine de grâce. Les exigences de calcul et de réalisation de la forme complexe du toit ont nécessité, de la part de toutes les parties impliquées, une créativité et une précision extrêmes et ce, malgré des impératifs contraignants de coûts et de temps. Le stade est un exemple d’architecture sportive poétique qui s’inscrit dans l’espace urbain ; il témoigne aussi de l’efficacité et du professionnalisme de son exécution. Sa réussite architecturale a en tout cas valu au Letzigrund de la part des Zurichois, le surnom de "das Wunder von Zürich", la Merveille de Zürich.
Adrien Pouthier

Lire l'épisode 1
Lire l'épisode 2
Lire l'épisode 3

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil