Les sept séquences vitales des Floralies 2019 à Nantes
La 12ème édition des Floralies internationale de Nantes déclinera le thème des "fleurs à vivre". - © Comité des floralies
Evénement

Les sept séquences vitales des Floralies 2019 à Nantes

Laurent Miguet |  le 15/01/2019  |  Paysagistes concepteursHorticulture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Paysagistes concepteurs
Horticulture
Valider

Le Comité des Floralies de Nantes attend 300 000 visiteurs et 2 000 exposants, du 8 au 19 mai au parc expo de La Beaujoire. Placé sous le patronage du président de la République, l’événement quinquennal né en 1956 a rejoint en 2018 le cercle restreint des manifestations inscrites dans l’agenda de l’association internationale des producteurs horticoles (AIPH).

Sur le thème des « fleurs à vivre », le plus grand jardin éphémère de France chantera un hymne à la vie, pendant 12 jours du mois de mai, en réinterprétant la maxime de Michel de Montaigne : « Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs »… A travers les 45 000 m2 offerts par les halls du parc expo de la Beaujoire, sept séquences rythmeront la déambulation des visiteurs des 12èmes floralies de Nantes, conçues comme une métaphore de l’existence humaine, du 8 au 19 mai : la visite commence dans l’innocence pour s’achever dans la spiritualité, en passant par l’insouciance, l’apprentissage, la passion, la plénitude et la sagesse.

Comédie musicale et florale

En s’appuyant sur les techniques numériques apportées par JPB Audiovisuel, les scénographes et paysagistes Vincent Chevalier et Florian Boussaud (agence Sicle et Atelier 360 °), entendent tenir le pari d’intégrer les œuvres venues du monde entier dans ces sept étapes. Apogée du passage chanté par Montaigne, la séquence de l’accomplissement a inspiré le clou du spectacle : sous le titre « Naturya », la première comédie musicale et florale bénéficiera d’une audience exceptionnelle.
Tous les soirs pendant deux heures, la quarantaine de danseurs et musiciens qui composent la tribu Naturya sensibiliseront le public à la nature et à l’environnement : « Sur une musique à la fois ethnique et classique, nous cherchons à toucher les gens par l’émotion, et à agiter les consciences », explique le metteur en scène Axel Montel, fan d’Avatar, le film de James Cameron. Ancien apprenti-boucher passé de l’artisanat à l’art après sa rencontre avec le compositeur Jean-Jacques Futterer, il dédie le spectacle à sa fille Satheene, âgée de 15 ans et demi.

Avec ses danseuses fleurs et sa musique ethnique et classique, la comédie musicale Naturya chantera l'amour de la nature pendant deux heures, tous les soirs du 8 au 19 mai.

De la beauté au bonheur

A la frontière des sciences humaines et de la philosophie, le parrain des Floralies 2019, Laurent Gounelle, cherchera, lui aussi, à accompagner le public sur la passerelle entre la beauté des fleurs et l’amour de la vie : l’auteur de « L’homme qui voulait être heureux » rappellera l’appartenance de chacun au grand tout. Il profitera des Floralies pour inviter ses contemporains à se débarrasser de « l’illusion qui nous rend malheureux » : celle de « l’ego qui veut exister, indépendamment du reste, et se croit meilleur que les autres ».
Conforté par 63 ans d’existence sous le signe de l’exaltation du collectif à l’échelle mondiale, le comité des Floralies trouve dans le thème de l’édition 2012 un vecteur naturel de ses valeurs : « Notre association n’a pas d’autre ambition que l’éclosion d’un spectacle unique », proclame son vice-président Bernard Lequerre. Fidèle à son biorythme, l’association attendra le dernier jour des Floralies 2019 pour annoncer le thème de l’édition de 2024, et retrousser ses manches pour cinq ans de travaux préparatoires.

Commentaires

Les sept séquences vitales des Floralies 2019 à Nantes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur