En direct

Les Salines de Dieuze s'offrent une réhabilitation royale

Philippe Bohlinger |  le 16/03/2018  |  Collectivités localesTravaux publicsRénovation

Moselle -

La réhabilitation des anciennes Salines royales de Dieuze (Moselle) redonne son lustre à ce site qui témoigne d'une activité millénaire. La Ville l'a hérité en 1994 du groupe Total, son dernier exploitant. Elle a bouclé à l'automne 2017 une première phase de travaux de 12 M€ HT, par la livraison du puits salé. Ce bâtiment de 500 m² datant de 1803 - point névralgique de l'exploitation de la saumure - a été réhabilité par le vosgien Piantanida (gros œuvre) et le mosellan André-Juville (couverture-charpente).

Il complète la partie la plus spectaculaire de ce projet, lauréate d'un Ruban du patrimoine 2015 : la rénovation par Chanzy-Pardoux (groupe Vinci Construction France) des 3 000 m² des anciens magasins à sel, pour 6 M€ HT. « Un espace muséographique va parachever la réhabilitation de cette ancienne halle de 100 m de long sur 12 m de large », expose Bernard François, premier adjoint au maire.

Pôle d'innovation et résidence de chercheurs. La municipalité poursuit la réhabilitation du site de 5 hectares, à travers trois chantiers. La réalisation d'un parc pédagogique d'un montant de 1 M€ HT a ainsi commencé. La livraison d'une première tranche de travaux en décembre 2017 devrait être suivie en 2018 par le démarrage de la tranche conditionnelle. Est parallèlement programmée, pour 2 M€ HT, la rénovation de l'ancienne caserne des percepteurs de la gabelle, en maîtrise d'ouvrage déléguée à l'établissement public foncier de Lorraine (EPFL). Le bâtiment de 1 500 m² abritera un pôle d'innovation, ainsi qu'une résidence de chercheurs. Le lancement des appels d'offres pourrait intervenir à la fin de ce printemps.

A plus long terme, la Ville, qui bénéficie des fonds d'Etat liés au départ d'un régiment en 2011 (1), espère intéresser un investisseur privé à son projet d'hôtel-spa. Elle va engager au printemps une étude de faisabilité ciblant la transformation à cet effet des anciens bureaux de la direction des Salines et de bâtiments environnants. Ce projet est estimé à 9 M€ HT.

PHOTO - 11976_733778_k2_k1_1744391.jpg
PHOTO - 11976_733778_k2_k1_1744391.jpg - © VILLE DE DIEUZE / OLIVIER YVES LAGADEC
(1) Dans le cadre d'un contrat de redynamisation de site de défense.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur