En direct

Les revenus d'Eiffage affectés par le coronavirus
Entre janvier et mars, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 3,74 Mds€, en baisse de 4,3% par rapport à 2019. - © EIFFAGE

Les revenus d'Eiffage affectés par le coronavirus

Lise Lévèque |  le 13/05/2020  |  France EiffageRésultats trimestrielsCoronavirusMajors du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Eiffage
Résultats trimestriels
Coronavirus
Majors du BTP
Valider

Le numéro 3 du BTP annonce au premier trimestre un chiffre d’affaires de 3,74 Mds€, en baisse de 4,3% par rapport à 2019. Dans la branche travaux, l’activité décroît de 5,3 %. Le groupe confirme que la crise va faire décliner ses bénéfices cette année.

La crise sanitaire n’épargne pas Eiffage. Ses résultats trimestriels, publiés le 12 mai, indiquent déjà une baisse de revenus à cause du confinement contre le coronavirus. Entre janvier et mars, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 3,74 Mds€, en baisse de 4,3% par rapport à 2019.

« La croissance enregistrée au cours des deux premiers mois de l’année a laissé place à une chute brutale d’activité dès la mi-mars, à la suite des mesures mises en place pour limiter la propagation du virus Covid-19, qu’il s’agisse des mesures gouvernementales de confinement ou de celles prises par ses entreprises de travaux pour revoir l’organisation du travail et renforcer les mesures barrières », précise Eiffage dans un communiqué.

Un phénomène nettement plus marqué en France, entrée en confinement le 17 mars, qu’à l’international.

-5,3% dans la branche travaux

Dans la branche travaux qui englobe les activités construction, infrastructure et énergie et systèmes, l’activité décroît de 5,3 % pour s’établir à près de 3,1 Mds€. Dans le détail, l’activité de la construction en France s’inscrit en baisse de 12,1 %  à 602 M€. En Europe (hors France), elle se contracte de 13,9 % à 205 M€.

Les infrastructures représentent 1 255 M€ de chiffre d’affaires, en diminution de 4,8 %. En France, le chiffre d’affaires est en baisse de 5,2 % à 820 M€, en Europe, l’activité baisse de 5,6 % à 303 M€. Hors Europe, le chiffre d’affaire est stable à 132 M€.

Énergie Systèmes affiche une activité en hausse de 0,9% à 1 002 M€. En France, le chiffre d’affaires est de 695 M€, en Europe, l’activité croît de 8,2 % à 277 M€. Hors Europe, la branche enregistre 30 M€, contre 41 M€ au 1er trimestre 2019.

Côté immobilier, le chiffre d’affaires baisse de 11,2 % à 182 M€ mais reste supérieur à son niveau de 2018. La commercialisation de logements a bénéficié de la même dynamique qu’en 2019 au cours des deux premiers mois de l’année et s'élève ainsi à 1 436 réservations enregistrées à fin mars 2020, contre 1 591 à fin mars 2019 et 1 000 à fin mars 2018.

Sur le même sujet Coronavirus : Eiffage revoit ses prévisions à la baisse

Impact majeur sur le trafic autoroutier et aéroportuaire

Dans les concessions, l’activité hors construction croît de 0,3 % et s’établit à 684 M€. L’application des consignes de confinement et les fermetures de frontières lors de la deuxième quinzaine de mars ont eu un impact majeur sur le trafic autoroutier et aéroportuaire, ce dernier étant marginal dans l’activité du groupe. Les nouvelles concessions aéroportuaires (aéroports de Lille et de Toulouse-Blagnac) enregistrent une baisse de 15,2 % du trafic passagers, pour un chiffre d’affaires de 38 M€.

Les autres concessions et les opérations de partenariat public-privé (PPP) ont dégagé un chiffre d’affaires de 37 M€.

Résultats d'Eiffage au T1 2020
Résultats d'Eiffage au T1 2020 - © Eiffage

Carnet de commandes solide

Toutefois le groupe se réjouit de son carnet de commandes « un atout majeur, face à l’incertitude de la période actuelle ». Il s’élève à 15 Mds€ au 31 mars 2020 pour les travaux, en baisse de 2 % sur un an, mais en progression de 5 % sur 3 mois. Il représente un an d’activité des branches.

En avril, Eiffage a signé, avec Johann Bunte Bauunternehmung, le contrat de PPP pour la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’un tronçon de 76 km de l’autoroute A3 en Allemagne, d’une valeur de 1,5 Md€ (dont 50% pour Eiffage).

Le groupe a également reçu le 15 avril l’ordre de service pour la réalisation d’une section de 80 km de la phase 1 de la future LGV High Speed 2, qui reliera Londres à Birmingham, au Royaume-Uni. Le montant prévu des travaux est d’environ 2,6 Mds€, dont 35 % pour Eiffage. Ces deux nouveaux contrats généreront environ 1,7 Mds€ de travaux pour le groupe, ils viendront renforcer le carnet de commandes au deuxième trimestre.

Forte dégradation d'activité attendue au deuxième trimestre

Des chantiers pilotes ont repris mi-avril pour tester l’application des préconisations et procédures de travail mises en place. Depuis lors, un nombre plus important d’opérations reprennent leur activité chaque semaine mais en mode dégradé. Cette reprise devrait s’accélérer avec l’amélioration progressive des conditions sanitaires dans les différents pays d’intervention du groupe. Dans les concessions, la levée des mesures de confinement devrait avoir un impact direct sur le trafic.

Dans ces conditions, Eiffage estime « qu’il apparaît difficile de projeter l’incidence de cette situation sur les résultats du groupe en année pleine ». « La forte dégradation d’activité attendue au deuxième trimestre, plus prononcée en France qu’à l’international, conduira inévitablement à une baisse d’activité et de résultat sur l’ensemble de l’année », assure l'entreprise.

Commentaires

Les revenus d'Eiffage affectés par le coronavirus

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur