En direct

Les relevés amiante s'invitent dans la maquette numérique
L'ITGA et Snapkin ont mis au point une modélisation du bâti ancien intégrant les données sur l'amiante (ici en rouge). - © ITGA

Les relevés amiante s'invitent dans la maquette numérique

Dossier coordonné par Julie Nicolas - Sylvie Brouillet |  le 11/05/2018  |  TechniqueCommunicationNumérique

Spécialiste de la recherche et de l'analyse des polluants du bâtiment, notamment de l'amiante, l'Institut technique des gaz et de l'air (ITGA) a passé, fin 2017, un accord avec la start-up Snapkin, fine fleur de l'automatisation du traitement des nuages de points issus des scanners laser 3D. Leur objectif commun consiste à réaliser des maquettes numériques de bâtiments existants afin d'y intégrer les relevés de présence d'amiante.

« Les diagnostiqueurs sont les mieux à même d'intervenir sur la modélisation du bâti ancien, estime Jérémy Guillaume, président de Snapkin. Le diagnostic est une porte d'entrée pour intégrer le building information modeling (BIM) dans la gestion des bâtiments existants. »

Données partageables. « Aujourd'hui, 15 techniciens [sur les 300 salariés que compte l'ITGA, NDLR], soit un par agence, savent utiliser un scanner laser 3D. Cela suffit à répondre aux besoins », précise sa directrice marketing, Virginie Charlier. L'entreprise convertit aussi les diagnostiqueurs. « Nous devrions former 200 techniciens en 2018 », poursuit-elle. Comment se passent les opérations ? Sur le terrain, un technicien de l'ITGA ou un diagnostiqueur amiante effectue les relevés via un scanner 3D. Snapkin intervient ensuite pour modéliser le bâti du sol au plafond. Les repérages des zones amiantées, jusqu'ici positionnés sur un plan traditionnel, sont alors intégrés dans la maquette numérique. Il en résulte des données plus précises, partageables avec les maîtres d'ouvrage et tous les acteurs du bâtiment. Afin d'automatiser l'intégration des données sur l'amiante, Snapkin élabore une interface interconnectée avec des logiciels métiers développés par l'ITGA. Les prélèvements y seront identifiés par des codes QR. Une avancée prévue « pour 2018 ».

« Nous pouvons déjà fournir à prix très correct des maquettes numériques qui intègrent le repérage de l'amiante, assure Virginie Charlier. Certes, le marché est émergent et le coût de réalisation varie du simple au triple selon le degré de précision, mais les clients, en particulier les bailleurs sociaux, comprennent la valeur ajoutée de ce géoréférencement. »

 

Commentaires

Les relevés amiante s'invitent dans la maquette numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX