En direct

Evénement

Les projets de 50 stations thermales

NORA HACHACHE |  le 02/04/1999  |  France ConcoursCollectivités localesMaîtrise d'ouvrageTourisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Concours
Collectivités locales
Maîtrise d'ouvrage
Tourisme
Aménagement
Conjoncture
SEM
Sécurité et protection de la santé
Puy-de-Dôme
Paris
Isère
Gers
Aveyron
Haute-Garonne
Pas-de-Calais
Europe
Equipement
Architecture
Valider

- Un échantillon des travaux dans un secteur qui a investi beaucoup ces dernières années et qui continuera à investir. - Une dizaine de centre thermoludiques pour lesquels les communes cherchent des opérateurs.

AQUITAINE

Cambo-les-Bains

Rénovation de cinquante studios avec projet d'embellissement des jardins.

Maîtrise d'ouvrage : Guillaume Pellerin (architecte paysagiste) André Gayraud (pépiniériste).

Calendrier : début travaux 2002.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Salies-de-Béarn

Projet de travaux de réhabilitation de l'Hôtel du parc avec la mise aux normes trois étoiles de soixante lits, et projet d'aménagement d'un lac avec un centre équestre.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Eugénie-les-Bains

Aménagement du parc et des promenades d'accès, fin de la rénovation des bâtiments et projet de développement de la capacité du plateau technique.

Maîtrise d'ouvrage : ville et Chaîne thermale du soleil.

Les Eaux Bonnes

Evolution vers le "thermoludisme" envisagée. Travaux d'aménagement et de traitement de l'eau pour ouvrir la piscine thermale en hiver.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Lurbe-Saint-Christau

Nouveau forage.

Coût : 10 millions de francs. Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Préchacq

Travaux sur hébergement et offre de soins conditionnée à un investissement public sur une route d'accès ( inondée par les crues de l'Adour).

Coût : 50 millions de francs.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Thermes-Adour (Dax et Saint-Paul-lès-Dax)

Création de quatre-vingts studios.

Coût : 35 millions de francs.

Construction d'un hôtel économique de quarante chambres avec brasserie.

Coût : 15 millions de francs. Calendrier : 1999 à mai 2000.

Création d'un second forage à Saint-Paul-lès-Dax

Coût : 7 millions de francs. Calendrier : 2000.

Maîtrise d'oeuvre : Ducourau-Dupoy-Rodriguez (Dax).

Maîtrise d'ouvrage : Thermes-Adour.

Dax (Les Thermes romains)

Création d'une piscine (pour la phlébologie). Création d'une nouvelle piscine (rhumatologie).

Réhabilitation de l'hôtel en gardant la façade 1900.

Coût total : 12 millions de francs. Maître d'oeuvre : en cours de désignation.

Maître d'ouvrage : Société de l'hôtel de la Paix.

Calendrier : démarrage travaux fin 1999.

Tercis-les-Bains (Thermes de Tercis)

Création d'un nouvel établissement thermal.

Coût : 6 millions de francs.

Maître d'oeuvre : stade APS.

Maîtrise d'ouvrage : Thermes de Tercis.

AUVERGNE

Mont-Dore

Etablissement thermal confié par le département du Puy-de-Dôme en concession à la Chaîne thermale du soleil.

Reste à réaliser 11 millions de travaux : mise en sécurité incendie, redistribution des services de soins, achèvement du volet qualité de l'eau.

Maîtrise d'ouvrage : département.

Construction de l'îlot Métropole composé d'un hôtel 3 étoiles de 30 chambres, d'une résidence hôtelière de 40 unités, d'une brasserie. Et en VEFA pour la commune, construction d'un espace pédagogique et ludique autour de la ressource en eau, d'une salle de spectacle de 450 personnes, et d'un centre d'information sur l'asthme.

Coût : 50 millions de francs. Maître d'oeuvre : SPC Laroche-Monel_Thoreau.

Calendrier : début travaux printemps 1999. Après la réception de ses équipements, la ville lancera des appels d'offres pour le second oeuvre.

Maîtrise d'oeuvre : SCP Laroche- Morel-Thoreau.

Maîtrise d'ouvrage : société l'Autre Monde.

Royat

Construction d'un centre thermoludique. La commune espère attirer un investisseur privé qui construira aussi un hôtel trois étoiles de 60 à 80 chambres, et transformera l'hôtel le Richelieu en résidence de tourisme quatre étoiles.

Coût : 24,5 millions de francs TTC.

Aménagement du parc thermal et d'une coulée verte, du pavillon Saint-Marc et d'un parking souterrain, à travers un contrat de développement urbain.

Calendrier : La première phase de travaux démarre en mai.

Coût : 39 millions de francs.

Maître d'ouvrage : le syndicat intercommunal Royat-Chamalières qui déléguera la conduite des travaux à la Sté. d'équipement de l'Auvergne.

Etude par la ville pour la mise en place d'une ZPPAUP autour du patrimoine thermal, architecte Bernard Wagon.

Saint-Nectaire

Création d'un centre thermoludique à proximité de l'établissement thermal : bassin de 150 m2.

Coût d'investissement : 6,5 millions de francs.

Calendrier : permis déposé en avril, démarrage de chantier en octobre 1999.

Maîtrise d'oeuvre : Casa et Castaniésalles associés à la Sarl Faye et Hoeltgen.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Etude de réaménagement du quartier du bas Saint-Nectaire (quartier des hôtels) avec plan d'aménagement de bourg, destruction d'un hôtel.

Etude pour la transformation d'un ancien hôtel en sept logements et à l'horizon 2001-2002 d'un plan d'eau pour créer une base de loisirs.

BOURGOGNE

Saint-Honoré-les-Bains

Une tranche, non encore chiffrée, de rénovation des thermes et de modernisation des équipements pour 2000.

Construction pour l'an 2002 d'un bâtiment pour la rhumatologie et modification du mode d'approvisionnement énergétique.

Calendrier : phase étude.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Parc de loisirs avec jeux autour de pièces d'eau et jardins thématiques avec practice de golf.

Coût : 12,5 millions de francs. Calendrier : premiers appels d'offres en fin d'année.

Maîtrise d'oeuvre : François Dubreuil (paysagiste).

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Programme d'enfouissement des réseaux aériens (1 million de francs par an jusqu'en 2001). Couverture du stade nautique Coût : 5 millions de francs. Calendrier : appels d'offres au printemps.

Parking de surface et jardins sur l'une des places de la ville. Coût : 1,1 million de francs.

Santenay

Le centre thermal pourrait rouvrir à l'horizon 2001. La commune, propriétaire des équipements, a lancé une étude juridique et financière. La Compagnie européenne des bains est intéressée. Remise en état des sources et restructuration des équipements.

Coût : 20 millions de francs .

Bourbon-Lancy

Pôle forme et santé : création d'un cinéma de 150 places.

Calendrier : appels d'offres à au deuxième semestre 1999.

Maître d'oeuvre : choix le 1er mai.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

La ville lancera un appel à candidatures pour la réalisation de dix chalets.

Construction d'un nouveau casino (près du plan d'eau), si les autorisations d'ouverture sont accordées, un compromis sur le terrain est en cours.

Maîtrise d'oeuvre : SA du casino de Bourbon-Lancy.

Maîtrise d'ouvrage : la ville.

Fin de la mise aux normes de l'établissement thermal.

Coût : 6 millions de francs.

Calendrier : 2000-2002.

Maîtrise d'ouvrage : Société thermale.

Réhabilitation d'un hôtel de vingt chambres pour le centre Damona (balnéothérapie et remise en forme).

Coût : 3 millions de francs.

Maîtrise d'ouvrage : Société bourbonienne de loisirs.

Calendrier : automne 1999 à été 2000.

FRANCHE-COMTE

Lons-le-Saunier

Création d'un espace de remise en forme. Construction de 650 m2 couverts pour accueillir une piscine avec plage intérieure, un centre de soins esthétiques, des salles de sports, un hammam, un sauna et des locaux techniques. 250 m2 extérieurs seront aménagés en zone de détente.

Coût : 7 millions de francs.

Calendrier : appels d'offres à entreprises fin 1999.

Maîtrise d'oeuvre : concours juin 1999.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Réalisation d'un mail et d'un parking extérieur de 100 places Coût : 2 millions de francs.

Réaménagement paysager du parc thermal classé. A l'étude : requalification des abords immédiats du centre de soins.

Salins-les-Bains

Transformation des anciennes salines royales en écomusée.

Coût : 20 millions de francs.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Calendrier : phase étude.

Amélioration du plateau technique du centre thermal : Création d'un bassin d'aquagym et agrandissement du sauna et du hammam.

Coût : 3 millions de francs.

Calendrier : dans les cinq prochaines années.

A l'étude, la création d'un centre d'aquafeeling pour des athlètes de haut niveau, ainsi que la réalisation d'un hébergement complémentaire.

Maîtrise d'ouvrage : la Cie. européenne des bains.

Luxeuil-les-Bains

Restructuration de l'établissement, partie cures et partie remise en forme. Rachat du parc hôtelier de l'établissement et rénovation des 200 appartements répartis sur cinq immeubles. Programme, en 3 ou 5 tranches annuelles en cours d'étude.

Coût : 50 millions de francs.

Calendrier : Travaux début 2000.

Maîtrise d'oeuvre : concours lancé fin 1999.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Amélie-les-Bains

Transformation d'un ancien hôpital thermal militaire.

Première tranche : construction d'un établissement thermal et d'une résidence hôtelière de 75 studios.

Deuxième tranche : réalisation d'un hôtel thermal.

Coût : 100 millions de francs.

Calendrier : démarrage des travaux au premier semestre 1999.

Maître d'ouvrage : Cirmad Grand Sud (Bouygues).

Maîtrise d'oeuvre : AG Concept Architecture (Paris).

Juvignac

Remise en activité d'une ancienne source thermale.

La municipalité, propriétaire du site, souhaite confier à un investisseur privé la construction d'un nouvel établissement thermal. Estimationdu coût : 20 millions de francs.

La Preste

Restructuration et extension de l'établissement thermal,

avec construction d'une piscine de mobilisation et de cabines de kinésithérapie.

Coût : 10 à 15 millions de francs.

Calendrier : étude de faisabilité en cours. Le projet est soumis à l'obtention d'un agrément complémentaire pour une indication en rhumatologie.

Maître d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Le Boulou

Réalisation d'une résidence thermale (cinquante studios).

Coût : 3 à 4 millions de francs.

Calendrier : lancement des travaux prévu début 2000.

Maître d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Les Fumades

Construction d'un hôtel thermal et d'un centre de remise en forme.

Coût : 14 millions de francs.

Etat d'avancement : le conseil général du Gard, propriétaire de la station, recherche un opérateur privé.

Réaménagement des abords de la station.

Coût : 10 millions de francs.

Etat d'avancement : programmation.

Maître d'ouvrage : commune d'Allègre.

Vernet-les-Bains

Extension de l'établissement thermal et construction de trois nouvelles piscines.

Coût : non communiqué.

Calendrier : lancement des travaux à l'automne 1999, pour une ouverture en mars 2000.

Maîtrise d'oeuvre : choix en cours.

Maître d'ouvrage : SA Sodexo.

LIMOUSIN

Evaux-les-Bains

Aménagement de l'établissement thermal existant en partie sèche et extension de 1 000 m2 ( partie humide).

Coût : 17,5 millions de francs.

Réhabilitation des parties communes du Grand Hôtel (soixante-dix-sept chambres, deux étoiles).

Coût : 7,6 millions de francs.

Calendrier : en deux opérations octobre 1999, septembre 2000 et octobre 2000, mars 2001. Maîtrise d'oeuvre : Cabinet DHA.

Maître d'ouvrage : SEM de l'établissement thermal.

LORRAINE

Bains-les-Bains

En seconde tranche : construction de la galerie (salles de repos, cabinets médicaux) reliant les deux thermes.

Coût : 60 millions de francs.

Calendrier : (septembre 1999 - février 2000).

Troisième tranche : réfection de l'ancien Grand Hôtel. Rénovation de cent chambres et construction d'un restaurant.

Calendrier : en 2001.

Maîtrise d'oeuvre : Jean de Gastines.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

Aménagement du parc thermal et des conduites d'eau sous la route départementale.

Coût : 10 millions de francs. Maîtrise d'ouvrage : Conseil général des Vosges.

Création d'un office du tourisme et d'une maison du balnéaire et du curiste et rénovation des infrastructures sportives. Une enquête publique en cours pour ouvrir un casino dans l'ancienne gare.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

MIDI-PYRENEES

Argelès-Gazost

Restructuration-extension des thermes.

Coût : 9 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : ville.

Ax-les-Thermes

Restructuration établissement du Couloubret.

Coût : 6 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : SEM et société Eurothermes.

Bagnères-de-Bigorre

Création d'un centre thermoludique.

Coût : 20 millions de francs. Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : SEM.

Barèges

Extension des thermes.

Coût : 12 millions de francs.

Restructuration du bâtiment des armées et création d'un espace thermoludique avec hébergement, forage.

Coût : 42 millions de francs.

Calendrier : début des travaux fin 2000.

Maîtrise d'ouvrage : non désignée.

Capvern-les-Bains

Création d'un espace thermoludique, réhabilitation forage.

Coût : 14 millions de francs.

Calendrier : 2001-2003.

Maîtrise d'ouvrage : commune.

Castéra-Verduzan

Résidence hôtelière.

Coût : 6 millions de francs.

Maîtrise d'oeuvre : Groupe 6 (Grenoble) associée à Péclose (Auch).

Maîtrise d'ouvrage : département du Gers.

Cauterets

Centre de remise en forme dans les thermes César.

Coût : 15 à 18 millions de francs.

Maîtrise d'oeuvre : concours fin 1999.

Maîtrise d'ouvrage : communauté de communes.

Cransac-les-Bains

Réhabilitation de l'établissement thermal dont la gestion sera assurée par la Chaîne thermale du soleil.

Et reprise de l'hébergement en résidence hôtelière (quarante-cinq studios).

Coût : 50 millions de francs.

Calendrier : Travaux en 2000.

Maîtrise d'oeuvre : lauréat désigné avant l'été.

Maîtrise d'ouvrage : syndicat mixte composé notamment du département de l'Aveyron.

Mandataire : SEM 12.

Requalification de deux quartiers de Cranzac, avec destruction de l'habitat insalubre et ravalement des façades et aménagement des entrées de villes.

Urbaniste : cabinet Parcourir et CGA à Toulouse.

Maîtrise d'ouvrage : communauté de communes du bassin Decazeville-Aubin.

Lectoure

Création d'un établissement thermal.

Coût : 24 millions de francs. Première tranche :

Calendrier : 1999-2002.

Maîtrise d'oeuvre : Calvo et Poli Toulouse.

Maîtrise d'ouvrage : commune.

Loudenvielle

Réalisation d'un centre thermoludique.

Coût : 12 millions de francs.

Maîtrise d'ouvrage : syndicat thermal et touristique.

Luchon

Restructuration de l'unité ORL.

Coût : 24 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : commune.

Saint-Lary

Création d'un espace thermoludique, réhabilitation forage.

Coût : 14 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : commune.

Ussat-les-Bains

Restructuration des Thermes.

Coût : 15 millions de francs.

Calendrier : fin 1999 à 2000.

Maîtrise d'oeuvre : Reulet ingénierie (Saint-Gaudens) et Pierre Campion (Verniolles).

Maîtrise d'ouvrage : Prodeco.

NORD/PAS-DE-CALAIS

Saint-Amand-les-Eaux

Travaux de rénovation de l'établissement thermal (grosses réparations, mises aux normes, nouveaux équipement et 1ere phase d'un bâtiment).

Coût : 8 millions de francs. D'autres travaux et surtout une extension sont envisagés.

Construction de 38 unités d'hébergement d'ici à 2008, peut-être sur le site de l'ancien Hôtel des thermes qui va être détruit.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du Soleil.

D'autres programmes portés par d'autres investisseurs sont probables. Complexe thermoludique. Lancement par la ville d'un appel d'offres à investisseur avant la fin 1999.

NORMANDIE

Bagnoles-de-l'Orne

Aménagement des entrées de ville et des cheminements.

Coût : 10 millions de francs.

Stade du projet : APS.

Maîtrise d'oeuvre : agence Hannetel, Paris.

Maîtrise d'ouvrage : communauté de communes de Bagnoles-de-l'Orne - Tessé-la-Madeleine.

POITOU-CHARENTES

Jonzac

Construction d'une résidence de cent logements.

Calendrier : 2002-2003.

Maître d'oeuvre : Jean de Gatines.

Maître d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

RHONE-ALPES

Aix-les-Bains

Thermes nationaux : (forage, réfection des réseaux et des réservoirs d'eau, aménagements internes).

Coût : 37 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : Thermes nationaux.

Marlioz

Réfection du réseau de distribution, ventilation-extraction, réhabilitation des salles de soins.

Coût : 6,4 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : thermes Marlioz.

Brides-les-Bains

Forage, transport de l'eau, restructuration du réseau de distribution.

Coût : 15,5 millions de francs.

Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : Société des établissements thermaux de Brides.

Challes-les-Eaux

Traitement de l'air des salles de soins, réfection des différents réseaux.

Coût : 7 millions de francs. Calendrier : 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : Chaîne thermale du soleil.

La Léchère

Réalisation d'un nouveau forage.

Coût : 16 millions de francs.

Calendrier 2000-2005.

Maîtrise d'ouvrage : District du bassin d'Aigueblanche.

DESSIN

MONT-DORE. Esquisse de l'îlot Métropole.

PHILIPPE LANGENIEUX- VILLARD « De 2000 à 2005, les collectivités et les établissements thermaux de Rhône-Alpes investiront 460 millions de francs» Le président de la Fédération thermale et climatique de Rhône-Alpes évoque l'avenir de la première région thermale de France.

Défendez-vous toujours la spécificité française d'un thermalisme médical et social ?

Cette spécificité nous oblige à nous lancer dans de nouveaux investissements, »invisibles« pour la clientèle, pour préserver la ressource et les qualités sanitaires des eaux thermales. Parce qu'elles sont curatives par définition, nous ne pouvons les traiter chimiquement comme en Allemagne.

Nous avons demandé au conseil régional Rhône-Alpes l'introduction d'une ligne spécifique médicale et sociale et non pas touristique dans le futur contrat de Plan Etat-région en discussion.

Combien les établissements thermaux investiront-ils en Rhône-Alpes ?

Quelque 160 millions de francs, sur la période 1999-2005, avec un financement contractualisé espéré à hauteur du tiers.

Comptez-vous sur l'augmentation d'une clientèle que l'on dit sans cesse plus exigeante ?

Les stations thermales prévoient, sur la même période, d'investir environ 300 millions de francs en accompagnement, au bénéfice d'une politique d'aménagements avec des services inconnus il y a dix ans. Compte tenu de la durée de la cure, le curiste doit avoir le sentiment d'être en vacances en termes d'accueil, de stationnement, de loisirs, d'hôtellerie, de cadre de vie, etc.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Luchon modernise ses infrastructures thermales

Avec environ 22 000 curistes en 1998, Luchon, spécialisée dans le traitement des affections ORL et rhumatologie, s'affiche en tête des stations thermales de Midi-Pyrénées. Une activité qui joue, souligne le maire, René Rettig, un rôle majeur dans l'économie locale. Le thermalisme représente en effet un chiffre d'affaires annuel d'environ 55 millions de francs et plus de 300 emplois directs. En régie municipale, l'établissement thermal fait aujourd'hui l'objet d'un projet de modernisation. «Cet effort qualitatif est impératif», indique René Rettig. «Il concerne aussi bien l'accueil que les soins, la qualité des eaux, l'hygiène ou la sécurité. Nous prévoyons ainsi de consacrer à ce titre, dans les cinq ans à venir, environ 35 millions de francs à la mise à niveau des structures, aussi bien sur les bâtiments que les équipements. Mais notre politique concerne également une certaine diversification, avec la mise en place de produits à vocation à la fois thermale et ludique ». Riche de sa situation au coeur des Pyrénées, au pied de la station de ski de Superbagnères, Luchon envisage ainsi de se spécialiser dans l'accueil des sportifs, en liaison avec leurs diverses fédérations.

Une orientation qui va de pair avec une démarche «d'éducation sanitaire» préventive de certaines pathologies au-delà des prescriptions traditionnelles de l'établissement. Ce qui implique notamment de prévoir des hébergements adaptés à une nouvelle clientèle familiale.

PHOTOS

René Rettig, maire de Luchon

Luchon. 35 millions de francs d'investissement, d'ici à 5 ans, seront consacrés à la modernisation des structures. Une diversification est annoncée vers la remise en forme.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Intervenir sur l'urbanisme

La communauté de communes de Bagnoles-de-l'Orne-Tessé-la-Madeleine (1) a mandaté le cabinet d'urbaniste et de paysagiste Hannetel (Paris) pour plancher sur la qualification de l'espace urbain (10 millions de francs). Pascale Hannetel constate : «Cette ville construite dans la forêt manque singulièrement d'espaces publics, le côté villégiature avec les terrasses de café, les petites places, n'existe pas. Le parti pris d'aménagement que nous comptons proposer va privilégier le cheminement piétonnier et la convivialité.» L'espace sera reconquis sur des dents creuses qui servent aujourd'hui au stationnement des autos.

Par ailleurs les jolies vues seront mises en valeur par la création d'espaces publics sympathiques, invitant à s'asseoir; et les entrées vers les sentiers de promenade seront clairement identifiées. Enfin, les abords des principaux bâtiments (casino, établissement thermal) devraient être requalifiés.

(1) La station appartient à une association à vocation plus commerciale celle des villes d'eau.

PHOTO

Bagnoles-de-l'Orne . L'espace urbain va être requalifié : création d'espaces publics, balisage des sentiers, amélioration des abords des établissements publics...

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Cet article fait partie du dossier

STATIONS THERMALES

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur