En direct

Les progrès de diverses techniques alternatives permettront d'aller plus loin dans la valorisation

le 13/10/2000  |  EnvironnementDéchetsDéveloppement durableEnergieHaute-Garonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Environnement
Déchets
Développement durable
Energie
Haute-Garonne
France
Europe
Loiret
International
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Sommaire du dossier

  1. Sommaire du dossier Spécial Gestion des déchets
  2. De la collecte selective a la valorisation le combat continue !
  3. «La priorité au recyclage ou à la valorisation est désormais admise»
  4. «Deux défis majeurs : la valorisation organique et la réduction à la source»
  5. «La collecte sélective a anobli nos métiers»
  6. «En 2002, 95% des collectivités participeront à la modernisation du système de gestion»
  7. «La question du financement demeure le dossier le plus important des années à venir»
  8. «Internaliser le traitement dans le prix des produits»
  9. Optimiser la gestion des équipements devient un enjeu majeur pour que la filière soit viable
  10. Premiers succès pour la pesée embarquée
  11. Des déchetteries ouvertes aux artisans et commerçants
  12. Un logiciel de «déchétique» pour les industriels
  13. Propreté de Paris étend sa démarche qualité
  14. Une collecte sélective pratiquée en toute indépendance
  15. « Optimiser la collecte sélective en suivant les techniques et les comportements des citoyens »
  16. La certification est-elle un outil de performance ?
  17. Des points de tri soumis aux contraintes d'un centre historique
  18. Pour alléger le coût de la collecte, les collectivités doivent trier plus et mieux
  19. Au-delà des ordures ménagères, d'autres déchets vont réclamer un traitement spécifique
  20. Le ministère enquête sur l'impact de la circulaire «déchets de chantier»
  21. Pneus et véhicules hors d'usage demeurent une source importante de pollution
  22. Produits électriques et électroniques sur la voie du recyclage
  23. Les progrès de diverses techniques alternatives permettront d'aller plus loin dans la valorisation
  24. Thermolyse : un process validé et des contrats en attente
  25. Un prétraitement mécanique et biologique pour stabiliser les déchets
  26. Vitrification : la torche à plasma et le four à arc en phase industrielle
  27. La mise en balles : stocker avant d'incinérer
  28. Compostage et méthanisation, des solutions complémentaires de valorisation
  29. Biogaz : privilégier l'électricité et la chaleur
  30. De petites unités modulaires
  31. Traiter les boues avec l'eau supercritique
  32. Procédé de neutralisation des fumées par voie sèche à deux étages
  33. Système de compostage en sacs plastiques
  34. Séparateurs corps plats et corps creux
  35. Poubelles mobiles à pédale
  36. Les grilles d'incinération refroidies à l'air ou à l'eau
  37. Machine de tri automatique d'emballages PET par vision artificielle
  38. Prébroyeur de pneus usagés non rechapables
  39. Unité de méthanisation des déchets
  40. Procédés de séchage des boues
  41. Les écorces d'agrumes dissolvent le polystyrène expansé
  42. Borne interactive de pesage
  43. Unités de compostage déchets verts et fermentescibles
  44. Perçage et récupération des bombes aérosols
  45. Porte-outil et tracteur puissant et adaptable
  46. Gestion des produits et des déchets toxiques
  47. Conteneur moulé à grande capacité
  48. Les boues de stations d'épuration font reverdir les terrils
  49. Sur Internet : La promotion des produits recyclés
  50. Sur Internet : Dialogues et conseils en ligne
  51. Sur Internet : Départements, communes, associations : des démarches pédagogiques
  52. Guide : L'image des déchets
  53. Guide : Une filière viable pour les plastiques
  54. Guide : Gérer les déchets verts
  55. Guide : Utiliser les déchets verts en végétalisation

Suite à de nouvelles recherches, la maîtrise des solutions alternatives progresse. A terme, certaines devraient permettre de mieux contrôler la production de biogaz.

La gestion des déchets ménagers engagée depuis 1992 a modifié les mentalités des collectivités et des opérateurs sur les sujets techniques liés aux traitements. A la filière de traitement établie - collecte sélective et valorisation matière ou énergétique, mise en décharge des déchets ultimes - commencent à se substituer des solutions alternatives, le plus souvent complémentaires. Les motivations ne portent pas sur la remise en question du travail déjà réalisé ; elles tiennent essentiellement au développement de connaissances initiales rudimentaires sur ces sujets.

Le centre d'enfouissement technique, promis à l'unique usage des déchets ultimes à partir de 2002, est l'objet de nombreuses attentions. Soupçonné d'être un puissant émetteur de gaz à effet de serre, il est examiné en détail. Sita, le pôle déchets de Suez-Lyonnaise des eaux, ainsi que le Creed (Centre de recherche et d'essais pour l'environnement et les déchets), le laboratoire du groupe CGEA-Onyx (Vivendi), se penchent sur le comportement du déchet. Avec à la clé, des informations plus précises sur les mécanismes biochimiques dans la « boîte noire » que constitue l'alvéole de décharge.

Mieux comprendre le fonctionnement des décharges

L'équipement des décharges en moyens de production d'électricité est l'occasion du développement du programme de recherche « méthane » au Creed. Mené en collaboration avec de nombreux partenaires (1), il fera appel aux res- sources de la chimie de l'atome pour mesurer les gaz captés, les gaz émis dans l'environnement, le méthane oxydé en tra- versant la couverture ainsi que les vitesses de flux. Le but est de connaître le gisement et les moyens d'améliorer le captage. Un travail de modélisation de la production de méthane sera également mené en collaboration avec l'INSA (Institut national des sciences appliquées) de Toulouse.

L'objectif de ces recherches est ambitieux : il s'agit de contrôler la dégradation des déchets et, par conséquent, la production de biogaz. L'injection d'eau ou la recirculation de lixiviats pour atteindre une humidité maximale de 70 % permettraient d'en optimiser le débit. Le Creed et l'Ademe recherchent un site d'essai pour 2001 (probablement en Aquitaine). Autres intérêts : la réduction des impacts environnementaux sans réduction de la mise en décharge des fermentescibles par une hypothèse de stabilisation des déchets en seulement trois à cinq ans, au lieu d'une dizaine d'années. En second lieu, la conception de sites de stockage réversibles, intermédiaires. Une option non envisageable en France, mais appliquée aux Pays-Bas ou en Suède. Sita et Onyx comptent l'exploiter sur leurs marchés internationaux.

Les collectivités demandent des process déjà éprouvés

En traitement des déchets municipaux, l'innovation technique doit suivre une règle précise pour éviter les échecs douloureux pour la collectivité : un process validé et éprouvé. L'offre de solutions non conventionnelles n'est pas abondante, et la plupart sont connues depuis plusieurs années : thermolyse, fours à lit fluidisé... L'échec récent de l'exploitation du four à lit fluidisé installé à Gien (Loiret) est dans les têtes.

Si l'évocation de la thermolyse provoque toujours des interrogations (quid de la préparation des déchets et du traitement des rejets ?), les réactions de bureaux d'études et d'opérateurs changent : la technique est connue, et ses développements sont suivis avec attention. Aujourd'hui, des projets sortent de terre pour le traitement des déchets ménagers ou industriels. Stéreau, fournisseur de matériels de traitement d'eau, associe Traidec, développeur du réacteur DTV (Dissociation thermique et valorisation), pour l'élimination de boues de stations d'épuration. Non polyvalente et jugée sensible à la variation des déchets en entrée, la thermolyse fait désormais partie des techniques qui seront longuement testées avant de figurer dans l'éventail des solutions de référence.

(1) Institut de protection et de sûreté nucléaire, Commissariat à l'énergie atomique, Laboratoire national d'essais, Universités de l'Illinois et de l'Etat de Floride, Argon Laboratory.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil