Les professionnels de l'immobilier sont (très) optimistes pour 2018
79% des répondants estiment que le niveau des transactions dans le neuf devrait se maintenir ou progresser en 2018. - © © DR

Les professionnels de l'immobilier sont (très) optimistes pour 2018

S.V. |  le 04/01/2018  |  BâtimentImmobilierTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
Immobilier
Technique
Valider

4 professionnels de l’immobilier sur 5 considèrent que le marché s’est amélioré ou stabilisé au cours des quatre derniers mois, selon le 10e baromètre de de Crédit Foncier / CSA. En conséquence, 80% des sondés se disent confiants en l’avenir. Toutefois, les évolutions en matière de politique de logement et le contexte économique a refroidi une petite part des sondés (16%).

Optimisme dans le monde de l’immobilier ? Selon le 10e baromètre de Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier*, quatre sondés sur cinq (82%) considèrent que le marché du logement s’est amélioré ou stabilisé au cours des quatre derniers mois. 80% d’entre eux s’estiment même optimistes pour le marché immobilier résidentiel 2018. Un score qui a fortement progressé entre janvier 2015 (35%) et septembre 2016 (78%), selon l’étude, grâce notamment au niveau bas des taux d’intérêt et au dynamisme du marché.

Dans le détail, côté immobilier neuf, 46% des répondants prévoient que le niveau des transactions devrait se maintenir et 33% qu’il devrait progresser. Les prix resteraient quant à eux stables pour 54% d’entre eux, voire augmenteraient pour plus d’un tiers des sondés (34%). Dans l’ancien, on retrouve les mêmes estimations des professionnels qui anticipent en majorité une stabilité des transactions (55%) et des prix (51%).

Un contexte qui pourrait se dégrader

Malgré cet optimisme, de plus en plus de professionnels de l’immobilier voient leur moral se dégrader. « La proportion considérant que le marché s’est détérioré tend à progresser, s’établissant désormais à 16 % [en décembre 2017] contre 11 % en avril 2017 », nuance l’étude. Les raisons de ce pessimisme naissant ? Les incertitudes liées au contexte économique (pour 73% des répondants) et les évolutions de la politique du logement (68%).

En décembre 2017, 16% des professionnels anticipent ainsi une baisse des transactions dans le neuf, contre 8% en avril 2017. Mêmes inquiétudes dans l’ancien, où les professionnels prévoient une baisse prochaine des prix pour 16% d’entre eux en décembre 2017, contre 14% en avril 2017.

*Enquête réalisée du 27 novembre au 4 décembre 2017, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine).

Commentaires

Les professionnels de l'immobilier sont (très) optimistes pour 2018

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur