En direct

Les procédures de démarrage d’une pelle sur chenilles
PHOTO - 888698.BR.jpg - ©
Evénement

Les procédures de démarrage d’une pelle sur chenilles

le 25/03/2016  |  Matériel de chantier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériel de chantier
Valider

Sécurité. Les vérifications avant démarrage sont une phase très importante de la procédure de travail. Voici une liste des consignes impératives à suivre avant de commencer à creuser.

PHOTO - 888698.BR.jpg
PHOTO - 888698.BR.jpg - ©
La ronde d’inspection

• Rechercher une éventuelle fuite de fluides .
• Vérifier l’état des flexibles : ceux de la machine comme ceux d’un éventuel accessoire hydraulique.
• Vérifier la bonne tension des chenilles, dont la partie haute doit accuser un fléchissement de 4 à 5cm.

La vérification des niveaux des fluides

• Le liquide de refroidissement : le niveau doit être compris entre « plein » et « faible ».
• L’huile moteur : la contrôler quand le moteur est arrêté depuis au moins trente minutes. Ne pas dépasser le repère «plein» car trop d’huile est néfaste.
• L’huile hydraulique: la vérifier avec la flèche et le balancier dans une position précisée par le fabricant de la machine.
• Le fluide d'échappement diesel, communément appelé AdBlue, pour les moteurs équipés d’un dispositif SCR.
• Le carburant: purger l’eau et les dépôts du réservoir à gazole. Il est préférable de faire le plein de carburant le soir.

Le graissage

• Graisser les axes de godet et de la biellette tous les matins.
• Graisser les axes de l’équipement et la couronne de rotation une fois par semaine.
• Vérifier le réservoir d’un éventuel système de graissage centralisé.

Le nettoyage des radiateurs :

radiateur de liquide de refroidissement du moteur thermique,
radiateur du turbocompresseur,
radiateur de refroidissement du circuit hydraulique,
radiateur du système de climatisation,
radiateur du circuit de gazole (sur les moteurs de dernière génération).

L’accès à la cabine

• Nettoyer les vitres et les rétroviseurs avant de monter dans la cabine.
• Vérifier qu’aucun objet traînant dans la cabine ne fait obstacle à la montée.
• Vérifier l’état des marchepieds et de ses chaussures, et en retirer la boue.
• Bien suivre la procédure d’accès à trois points d'appui : deux pieds sur les marches, une main sur une poignée ; deux mains sur les poignées, un pied sur une marche.

Le démarrage

• S’installer sur le siège et le régler. Boucler la ceinture de sécurité.
• Klaxonner avant de démarrer pour prévenir son entourage.
• Une fois le moteur démarré, vérifier qu’aucun témoin d’alarme du tableau de bord n’est allumé, ni qu’aucun message d’alerte ne s’affiche sur l’ordinateur de bord.
• Effectuer une montée et une descente de l’équipement à vide avant de commencer à travailler.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil