Emploi / Formation

Les premiers MoocBim attirent (déjà) plus de 5000 participants à travers le monde

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Ces cours en ligne gratuits lancés mi-janvier par GA Smart Building et l’Insa Toulouse ont séduit un public plutôt jeune. Avec une large majorité de professionnels issus du secteur du bâtiment et de l’immobilier.

 

5 000. C’est le nombre d’inscrits à la première session du MoocBim depuis son lancement le 16 janvier dernier sur la plateforme Mooc Bâtiment Durable. Fruit de la collaboration entre GA Smart Building (promoteur et constructeur d’immeuble tertiaire) et l’Insa Toulouse, ces cours en ligne gratuits ont attiré un public plutôt jeune (45% entre 25-40 ans), exerçant majoritairement dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier (87%). 

« Les premiers résultats sont probants et traduisent bien la nécessité de former une large communauté d’apprenants au BIM pour accompagner l’évolution des usages en matière de construction, s’est félicité Bertrand Raquet, directeur de l’Insa Toulouse. « Ce sont des professionnels, des étudiants, le grand public, en France principalement mais également à l’international qui peuvent se former ainsi grâce à l’apport des pédagogies numériques ».

Le premier bilan publié par GA  Smart Building et l’Insa Toulouse révèle qu’une majorité des participants avait quelques notions sur le BIM (61%) mais avec un faible niveau d’expertise : 86% ont qualifié leurs compétences de « mauvaises » ou « passables ».

 

Deux parcours

 

Deux parcours ont été proposés aux apprenants : le parcours « découverte » et « avancé ». Pour le premier, les participants se sont vus remettre un certificat de réussite nominatif au-delà de 80% de bonnes réponses sur l’ensemble des quiz. Pour le second, en plus du quiz, les apprenants ont dû produire un devoir dans le cadre d’une étude de cas, notée sur 50 points, et évaluer les devoirs de cinq de leurs pairs, pour 50 autres points. Pour obtenir le certificat de réussite, les participants devaient obtenir la moyenne sur cette activité.

Le Mooc BIM se divise en quatre modules au cours desquels sont enseignées les bases du BIM, la modélisation 3D, le travail collaboratif et la charte BIM. A la fin de chaque module vidéo, qui requiert environ trois heures de travail, un quiz évalue les acquis.

 

Seconde session fin 2018

 

Ces cours en ligne sont disponibles sur la plateforme web Mooc Bâtiment Durable, issue de la collaboration du Plan Bâtiment durable et de l’Ademe. Cet outil a requis un investissement de 150 000 euros, dont un tiers a été subventionné par l’Ademe, les deux autres tiers restant à la charge de GA Smart Building et de l’Insa.

En 2017, le site avait déjà proposé deux sessions MoocBim. Mais ces cours étaient davantage orientés sur l’économie de la construction, alors que ceux dispensés par le promoteur immobilier et l’école d’ingénieurs toulousaine exposent la démarche dans son ensemble.

La seconde session du MoocBim sera lancée le 6 novembre 2018. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X