En direct

Les poids lourds de 44 t autorisés mais sous des contraintes techniques
Les travaux publics ne vont pas beaucoup bénéficier de cet avantage - © © Volvo

Les poids lourds de 44 t autorisés mais sous des contraintes techniques

Erick Demangeon |  le 11/03/2013  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
France
Valider

Depuis le 1er janvier 2013, les poids lourds peuvent circuler en France jusqu'à 44 t. Mais la limite de charge sur l'essieu moteur à 12 t bride le dispositif.

Si au plan législatif, la circulation des poids lourds jusqu'à 44 t est désormais autorisée en France, les conditions associées posent des difficultés d'exploitation. Depuis le 4 décembre 2012, deux textes ont été publiés. Le décret n°2012-1359 relatif au Poids total roulant autorisé des véhicules terrestres à moteur fixe de nouvelles limites de charge par essieu. Un arrêté ministériel daté du 4 décembre 2012 précise les conditions dans lesquelles les véhicules sont autorisés à circuler entre 40 et 44 t. Seuls les semi-remorques sont concernés par cette nouvelle réglementation. Les anciens véhicules en parc sont aujourd’hui autorisés monter jusqu’à 44 t (sous réserve des contraintes techniques détaillées ci-après) jusqu’à une date limite selon leur âge (jusqu'au 30 septembre 2014 pour les tracteurs antérieurs au 1er octobre 2001 ; jusqu'au 30 septembre 2017 pour les tracteurs antérieurs au 1er octobre 2006). Cette disposition a pour objectif de pousser les transporteurs à s’équiper des nouveaux modèles moins polluants.

Par ailleurs les véhicules neuf immatriculés à compter du 1er janvier 2014 devront être équipés de suspensions pneumatiques ou de dispositifs reconnus comme équivalents si ils veulent dépasser les 40 t. Or les camions de chantier préfèrent les amortisseurs à lames, plus robustes et plus stables lors du bennage.

Nouvelles limites de charge à l’essieu

Pour circuler entre 40 et 44 T, le décret n°2012-1359 fixe de nouvelles limites de charges à l'essieu : 12 t maximum pour l'essieu moteur, 27 t maximum pour le tridem de la remorque. Or ces limites sont plus faibles qu’elles ne l’étaient auparavant : 13 t pour l'essieu moteur et 31,5 t pour le tridem. Un camion hier conforme peut aujourd’hui le plus l’être. Comment le savoir ? Constructeurs et carrossiers proposent des indicateurs de charge pour les matériels équipés de suspensions pneumatiques. Installés en première ou seconde monte, ils délivrent directement sur le tableau de bord une information sur la charge à l'essieu. Prix : 300 à 700 € pièce. Constructeurs et carrossiers proposent en outre de déplacer la sellette pour jouer sur la répartition de charge. Cette approche pose cependant quelques problèmes : la longueur hors tout des ensembles à 16,5 m est souvent atteinte, dégradation du rayon de braquage voire de l'adhérence, aménagement quasi impossible sur certaines carrosseries comme les semi-bennes TP dont le report sur la sellette est déjà important.

Variation régionale

Point méconnu, les collectivités territoriales ont le pouvoir de s'opposer à la circulation d'ensembles de plus de 40 t sur leur territoire. Cette disposition introduit une incertitude sur les itinéraires qui pourront être durablement empruntés ainsi que sur les sites industriels et logistiques qui pourront être desservis. Initié pour équilibrer le coût de la future taxe poids lourds, le passage aux 44 t ne concernera dans les faits qu’un faible pourcentage des véhicules taxés.

Commentaires

Les poids lourds de 44 t autorisés mais sous des contraintes techniques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur