Les pistes de Denormandie pour la relance du logement
Réhabilitation thermique; Le Major; logements collectifs privés; Esplanade; Alain Jund; Rénovations; Immeuble; Plan Climat; Strasbourg Eco 2020; PIA; performance environnementale; Performance énergetique; Quartier; copropriétés; énergivore; Alexandre Schnell; Marc Trichot; Jean-François Rousset; Jean Keller; - © Ophéa

Les pistes de Denormandie pour la relance du logement

Marie-Noëlle Frison |  le 30/04/2020  |  Julien DenormandieLogementRénovationRénovation énergétique RE2020

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Julien Denormandie
Logement
Rénovation
Rénovation énergétique
RE2020
Coronavirus
France
Droit de la construction
Relance
Valider

Une cellule dédiée à la relance a été mise en place au sein du ministère de la Ville et du Logement. Pour Julien Denormandie, la rénovation pourrait être un levier efficace pour un redémarrage rapide du secteur. 

Quelle relance pour l’immobilier et le logement ? La question taraude tous les acteurs du secteur. Elle était au cœur des interrogations des députés de la commission des affaires économiques, le 23 avril, lors de l’audition de Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement.

Elle était aussi au centre de la dernière télé-conférence de l’Union des syndicats de l'immobilier (Unis) du Grand Paris, organisée ce 28 avril 2020.

Invitée à cette occasion, Emmanuelle Cosse, ancienne ministre du logement, a appelé à la nécessité d’un plan de relance sectoriel. « Il faut arriver à réfléchir à la reprise dans les 3 mois et dans les 3 ans », a-t-elle souligné.

L'audition de Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement, le 23 avril 2020, à la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale. 

"Le bâtiment et l’immobilier auront un rôle fondamental à jouer"

Au ministère du Logement, on indique qu’« une partie de l'administration et le cabinet du ministre sont mobilisés pour plancher sur les orientations et sur les différentes pistes qui pourraient alimenter la relance dans les secteurs du logement et de l'hébergement » mais que « la consultation des professionnels interviendra ultérieurement, la priorité étant de travailler avec eux sur la gestion de l'urgence et la sortie du confinement ».

Même si l'annonce d'un plan de relance n’est donc pas à l’ordre du jour, dans l’immédiat, Julien Denormandie a souligné, lors de son audition à l'Assemblée Nationale, « que les secteurs du bâtiment et de l’immobilier auront un rôle fondamental à jouer» dans le redémarrage de la machine économique. "Ils doivent avoir, dans la relance, l’équivalent qu’ils ont aujourd’hui dans l’économie française, c’est-à-dire, près de 2 millions de salariés », a-t-il déclaré.

Le ministre a par ailleurs appelé les députés à « la vigilance » : "Si on veut avoir une relance forte, il vaut mieux se concentrer sur un nombre réduit de mesures fortes plutôt que sur une accumulation de petites actions qui, parce qu’elles sont nombreuses, donneraient le sentiment d’aller loin dans la relance ».

"La rénovation sera un très bon angle pour agir vite"

Se gardant bien néanmoins de dévoiler les détails d’un éventuel plan, le ministre a tout de même  évoqué des pistes de travail, articulées autour de l’immobilier neuf et de la rénovation.

« Il nous faudra être très ambitieux sur la construction neuve mais il nous faudra aussi être rapide. Or, la rénovation sera un très bon angle pour agir vite ». D’autant que « la période de confinement a encore plus mis en exergue l’impérieuse nécessité d’aller très loin dans la rénovation », indique le ministre, tout en réitérant son soutien tout particulier à la rénovation énergétique et à sa volonté de maintenir l'objectif d'atteindre 200 000 Prime Renov' en 2020.

Sur le même sujet Pour Julien Denormandie, "2020 sera l'année de la rénovation"

Impact du confinement sur la RE 2020

Enfin, tout en continuant de se positionner en faveur de la RE 2020, Julien Denormandie a reconnu manquer de visibilité sur sa mise en œuvre.

« Je pense que politiquement la RE 2020 a encore plus d’importance aujourd’hui qu’elle ne l’avait hier. La question, c’est de savoir quand est-ce que l'on sera prêt.  Juste avant la période confinement, on avait lancé la consultation sur les taux d’énergie primaires. Le timing de consultation n’est pas celui escompté initialement. Il faut que l'on mesure l’impact de la période sur la mise en œuvre de cette réglementation", a expliqué le ministre.

Commentaires

Les pistes de Denormandie pour la relance du logement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur