Les piscines privées se multiplient en France
Doc : Waterair - ©

Les piscines privées se multiplient en France

Defawe Philippe |  le 06/04/2006  |  France Sécurité et protection de la santéEducationEquipement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Sécurité et protection de la santé
Education
Equipement
Valider

Comme déjà un million de Français, plus de 100.000 particuliers vont à leur tour s'offrir une piscine en 2006, une vogue qui ne se dément pas en dépit d'une croissance moins forte l'an dernier consécutive au pic de 2004.

Environ 117.000 nouveaux bassins (enterrés et hors sol) devraient être installés en 2006 en France contre 98.000 l'année dernière, selon des prévisions dévoilées jeudi par la Fédération des professionnels de la piscine (FPP).
La France entière est concernée par cet essor avec des pointes prévues dans le sud-est, le nord-ouest et le nord-est.
Fin 2005, le parc comptait 1.154.000 piscines privées soit une progression de 9,3% par rapport à fin 2004. En 5 ans, le nombre de piscines privées a bondi de 63%.
"Le marché représente 1,4 milliard d'euros de chiffre d'affaires dont 30% réalisés à l'export et concentre 3.000 entreprises", a expliqué le président de la FPP Jean Lermitte lors d'une conférence de presse.
Il progresse par ailleurs de 10% par an en moyenne, a ajouté Joëlle Pulinx, secrétaire générale de la Fédération.
"Nous vivons dans une société où les familles sont de plus en plus éparpillées, une propriété avec piscine permet de resserrer les liens familiaux et amicaux. Ce ne sont plus des soirées au coin du feu mais de longues journées au bord de la piscine", a commenté M. Lermitte.

Parmi les 300.000 foyers français ayant l'intention d'acquérir une piscine d'ici fin 2008, la plupart sont motivés par les notions de bien-être à partager en famille ou entre amis, a-t-il ajouté.
La majorité des acheteurs, 62,3%, disent investir dans une piscine pour "les loisirs en famille", puis à 18,2% pour les "jeux pour enfants", selon un sondage réalisé par la fédération.
L'idée de "rafraîchissement" n'est avancée qu'à 8,7% par les personnes interrogées comme motivation d'achat. 6,8% des sondés escomptent augmenter la valeur de leur maison et 1,8% embellir leur jardin.
Les consommateurs réfractaires à l'installation d'une piscine avancent le coût trop élevé de la construction, l'entretien contraignant ou encore la dangerosité.
Sur ce dernier point, les professionnels ont indiqué que les piscines représentent 17% des accidents de noyades, la mer et les cours d'eau arrivant largement devant, toutes tranches d'âge confondues.

L'année dernière, 10 enfants de moins de 5 ans sont morts dans des piscines privées contre 17 en 2004 et 32 en 2000, a par ailleurs indiqué la FPP. "C'est encore trop mais le nombre de décès n'a cessé de diminuer alors que le nombre de piscines n'a cessé de croître", a souligné Jean Lermitte.
Enfin, la Fédération, qui a réalisé une enquête en octobre 2005, estime qu'environ la moitié des piscines (52%) sont équipées d'un système de protection, désormais obligatoire. "Mais au moment de l'enquête, les particuliers avaient encore trois mois pour s'équiper", conformément à la loi, a commenté Mme Pulinx.
En 2001, seuls 40% des bassins étaient sécurisés, a-t-elle rappelé.
Delphine Touitou (AFP)

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil