Les petits pas de la maison connectée
- © Somfy

Les petits pas de la maison connectée

François Ploye |  le 02/12/2021  |  Domotique100 % second œuvreFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Domotique
100 % second œuvre
France
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Boostées par la banalisation du smartphone et des assistants vocaux, les offres commerciales pour la maison connectée s’étoffent. La motorisation des fermetures et protections solaires se généralise. Tout est en place… reste à faire école.

La croissance du marché des objets connectés pour l’habitat n’est pas aussi mirobolante qu’escomptée ces dernières années. La maison connectée demeure un marché de niche même s’il s’agit d’une tendance de fond portée par la demande des consommateurs pour la sécurité et le confort.

Les principaux freins souvent évoqués sont la complexité des systèmes et la crainte du piratage. Ces freins sont en partie levés avec la diffusion du smartphone mais aussi des assistants vocaux ou enceintes connectées de type Alexa/ Echo d’Amazon, Google Nest ou Siri d’Apple. Ces équipements quotidiens et familiers sont généralistes et compatibles avec de multiples protocoles. Par leur biais, le pilotage des équipements de la maison intervient en douceur, de manière intuitive. Selon une étude menée par HomeServe avec le cabinet CSA, environ 18 % des foyers français étaient équipés en 2020 d’une enceinte et plus d’un tiers (35 %) des usages d’une enceinte sont liés à la domotique.

Mickaël Silva, responsable marketing de France Fermetures, est confiant : « En plein essor, le marché de la domotique va s’accélérer. Concernant la maison connectée, au-delà du confort qui est l’argument phare, existent aussi des enjeux comme la sécurité et la performance thermique pour l’hiver mais aussi celui du confort d’été, un sujet qui est poussé en neuf avec la RE2020. Avec nos produits, nous avons deux offres de motorisation qui sont compatibles avec l’enceinte connectée dont l’essor représente un vrai catalyseur pour le développement de la domotique. Il s’agit soit d’un moteur Somfy avec son protocole de communication io-homecontrol, soit d’un moteur Wellcom compatible avec le protocole X3D de Delta Dore. »

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Négoce, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Les petits pas de la maison connectée

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil