En direct

Vers un Opco de la construction ouvert à toutes les branches
La réforme de la formation professionnelle prévoit de réduire le nombre d'Opca à 11, contre 20 actuellement. - © ©thomathzac23 - stock.adobe.com

Vers un Opco de la construction ouvert à toutes les branches

A.F. |  le 31/10/2018  |  FormationTravaux publics

Neuf organismes professionnels du bâtiment et des travaux publics ont engagé des travaux préliminaires en vue de créer un opérateur de compétences (Opco) de la construction, qui succèdera à Constructys.

Les partenaires sociaux du BTP ont entamé le 19 septembre 2018 les travaux préliminaires en vue de la création d’un opérateur de compétences (Opco) de la construction. La naissance de nouvel organisme qui a pour vocation de succéder à Constructys, l’actuel Opca du secteur, s’inscrit dans le cadre du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août par l’Assemblée nationale.

Le futur Opco aura pour vocation à rassembler les secteurs du bâtiment, des travaux publics ainsi que toutes les professions liées au secteur de la construction. Les partenaires sociaux* entendent ouvrir le champ d’intervention de l’opérateur à toutes les branches concernées et intéressées, tout en veillant à sa cohérence et à sa pertinence économique. « D’autres branches professionnelles pourraient se joindre à nous comme les architectes, les économistes de la construction ou les géomètres », indique Patrick Liébus, le président de la Capeb. L’Union nationale des géomètres-experts (UNGE), l’Union nationale des syndicats français d’architectes (Unsfa) et l’Untec devront statuer d’ici à la fin de l’année s’ils décident de se rattacher à l’Opca de la construction » ou à celui des services de proximité et de l'artisanat.

La CFDT en retrait

« L’objectif est de bâtir un Opco en capacité d’exercer pleinement les missions fixées par la loi, de répondre aux enjeux de développement des compétences des salariés et aux besoins des entreprises, et d’apporter l’appui technique nécessaire aux branches professionnelles », développent les 9 organisations signataires du communiqué.
Seule la CFDT n’est pas signataire du texte car elle juge la stratégie de communication du BTP dissuasive pour les petites branches qui auraient l’intention de rejoindre le syndicat, comme les professionnels des matériaux de construction ou les architectes. « Mettre en avant dans une période de négociation l’unité des acteurs du BTP peut être un frein pour des branches moins importantes, qui pourraient redouter de ne pas être entendues si elles nous rejoignaient », a déclaré à l'AEF Pascal Barbey, le secrétaire national de la FNCB-CFDT.

Regroupement des Opca


Les travaux se poursuivront le jeudi 22 novembre, les partenaires sociaux se réuniront pour élaborer le document qui sera achevé à l’occasion d’une rencontre programmée le mercredi 5 décembre.
Le rapport de Jean-Marie Marx et René Bagorski remis le 5 septembre à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, sur la transformation des opérateurs de compétences, prévoit de réduire le nombre d'opérateurs de 20 Opca actuellement à 11 Opco demain.
La nouvelle réforme professionnelle confit de nouvelles compétences à ces Opco : ingénierie de certification, financement de l’alternance, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). La collecte des fonds destinés à la formation professionnelle sera transférée aux Urssaf, qui voient leur mission évoluer vers le conseil et le développement des compétences.
D’ici le 31 décembre, les branches professionnelles devront toutes avoir choisi leur nouvel Opco sinon l’Etat décidera pour elles.


*Capeb, CNATP, FFB, FNSCOP,  FNTP, CFE-CGC, CGT, FO et CFTC.

Commentaires

Vers un Opco de la construction ouvert à toutes les branches

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur