En direct

Les Parisiens se chaufferont-ils aux disques durs ?
« Les opérateurs des datacenter sont frileux », note Jean-Baptiste Sivery qui a supervisé chez Dalkia le projet de Marne la Vallée. - © © facebook

Les Parisiens se chaufferont-ils aux disques durs ?

eric Leysens |  le 08/10/2013  |  Gros œuvreEnergies renouvelablesMarneFrance entièreSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Gros œuvre
Energies renouvelables
Marne
France entière
Seine-Saint-Denis
Valider

Lors des assises des énergies renouvelables en milieu urbain, mardi 8 octobre, les datacenters ont été présentés comme une source de chaleur pour les franciliens.  Si ces centres de stockage de données informatiques se multiplient en région parisienne, l'injection des calories qu'ils rejettent dans des réseaux de chaleur rencontre des obstacles.

Dans le parc d'entreprises développé par le groupe Euro Disney, à proximité de son parc de loisirs de Marne-la-Vallée, Dalkia a conçu et réalisé un réseau de chaleur urbain alimenté par les calories issues d'un centre de traitements de données informatiques (datacenter) (Pour en savoir plus lire notre article "Euro Disney va récupérer la chaleur des datacenters pour se chauffer"). Cet exemple sera-t-il le premier d'une longue série ? Pas si sûr. Les gestionnaires de datacenters semblent s'arc-bouter sur un principe de non-ingérence dans la thermique de leurs équipements, ce qui ne facilite pas les choses.

Frilosité des gestionnaires de datacenters

« Les opérateurs des datacenters sont frileux », note Jean-Baptiste Sivery qui a supervisé chez Dalkia le projet de Marne la Vallée. Il pointe l'importance du maintien de la température pour les gestionnaires de données informatiques et donc la volonté de ces derniers de s'occuper eux-mêmes des systèmes de refroidissement afin de ne pas prendre de risque vis-à-vis de la surchauffe des équipements informatiques et des serveurs.  « Dans le cadre du projet à Marne-La-Vallée, le propriétaire du datacenter a souhaité choisir seul son système de production de froid. Nous avons donc dû venir coller une solution de récupération de chaleur après coup, alors qu'il aurait été préférable de concevoir ensemble une solution», explique Jean-Baptiste Sivery.

Récupérer la chaleur dégagée par un datacenter, soulève des problèmes que l'on ne rencontre pas en réutilisant celle d'une usine d'incinération de déchets. Jean-Baptiste Sivery a également pu mesurer la complexité que pose le caractère sensible des données dans l'avancement d' un projet de récupération de chaleur d'un datacenter traitant les informations d'une banque.

L'établissement public de coopération intercommunale Plaine Commune en charge d'un territoire regroupant  neuf villes de Seine-Saint-Denis et accueillant déjà 15 datacenters  (cinq autres sont en projet) est également confronté à la prudence des opérateurs de traitements de données informatiques. « On a le sentiment que récupérer la chaleur s'apparente à une intrusion, voire une menace, pour leurs données », fait-on remarquer à l'Agence locale de l'Energie et du Climat de Plaine Commune.

Dans le cadre des réflexions sur le Grand Paris, le Préfet a demandé à la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement de se pencher sur le développement des datacenters. Ces discussions pourraient être l'occasion pour les acteurs de l'informatique et de l'énergétique de se rapprocher.

Incompatibilité avec les réseaux de chaleur existants

Stéfan Louillat, responsable du pôle énergie à l'Ademe Ile-de-France pointe, lui,  l'incompatibilité de la chaleur produite par les datacenters avec les réseaux de chaleur existants. » Les réseaux de chaleur existants fonctionnent avec des températures supérieures à 80°C (température de l'eau puisée dans la nappe phréatique) Or, l'eau que l'on peut sortir d'un datacenter se situe autour de 50°c », précise  Stéfan Louilat. Selon lui, la récupération de chaleur des Datacenter devra donc être pensée au moment de l'établissement de nouvelle ZAC et  aller de pair avec la mise en place d'un réseau de chaleur basse température. Il estime donc difficile de prévoir l'importance qu'auront dans les années à venir les datacenters  dans le chauffage des franciliens.

Dans le Schéma Régional du Climat, de l'Air et de l'Energie que l'Ile-de-France a adopté fin 2012 et qui fixe les objectifs de la région à l'horizon 2020, le poids des datacenters dans le mix énergétique des réseaux de chaleur n'apparait pas (en 2020, le schéma prévoit 13% de géothermie, 14% de biomasse, 24% d'usines d'incinération, 22% de cogénération, 12% de gaz et 2% de fuel dans le mix des reseaux de chaleur d'Ile-de-France).

Néanmoins, l'Ademe envisage de conditionner ces aides, notamment celles provenant du fonds chaleur, à la localisation des sources de chaleur et de les diriger en priorité vers des projets utilisant la chaleur fatale comme celle des usines d'incinération et des datacenters.  D'ici fin 2013, Stéfan Louillat espère pouvoir mettre à disposition des collectivités un outil permettant de superposer une carte des 19 usines d'incinération de déchets, des sources géothermiques et des plateformes de stockage bois afin d'aider les collectivités à orienter leur projets. « Nous n'aiderons pas une mairie souhaitant installer une centrale à biomasse, alors qu'elle est située à côté d'une usine d'incinération, d'un datacenter et au-dessus d'une nappe d'eau chaude», responsable du pôle énergie à l'Ademe Ile-de-France.

Commentaires

Les Parisiens se chaufferont-ils aux disques durs ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur