Bâtiment

Les orfèvres du plâtre français brillent à l’international

Mots clés : PME - Produits et matériaux

Trois entreprises françaises des métiers du plâtre et de l’isolation ont été couronnées à la 9ème  édition des Trophées internationaux de Saint-Gobain Gypsum pour leur ouvrage exceptionnel. Une première, mais aussi une performance qui prouve que les PME françaises peuvent se hisser au rang des meilleurs au niveau mondial.

On ne le sait pas toujours assez, mais on a en France de véritables champions, capables de rivaliser au plus haut niveau. On pense bien sûr aux groupes qui ont pignon sur rue et qui sont souvent des leaders dans leur domaine. Mais à côté de ces groupes, nombre de PME françaises et notamment dans le secteur du bâtiment peuvent prétendre sans rougir faire partie des meilleurs. Preuve en est, la 9ème édition des Saint-Gobain Gypsum International Trophy, à Berlin le 6 juin, compétition mondiale qui, tous les deux ans, valorise l’excellence du savoir-faire des plâtriers et des plaquistes, a consacré trois entreprises françaises et bien sûr des hommes et leurs compagnons : Etienne et Christian Werey, entreprise Werey Plâtres et Staff, remportent la catégorie “Plâtre”, pour la restauration à l’identique des murs et plafonds de la synagogue de Mulhouse, après un incendie dévastateur ; Olivier et José Ruch, entreprise Eschlimann,  gagnent la catégorie « Innovation & Développement Durable » pour une première mondiale : un plafond en vagues de staff intégrant un système de chauffage et de refroidissement hydraulique par rayonnement, et Alain et Jonny d’Angelo – entreprise Angelo & Agus – montent sur la plus haute marche du podium de la catégorie “Solutions Sectorielles” pour la transformation d’une ancienne salle d’armes de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon en un auditorium.

Ce succès est historique, c’est en effet la première fois que la France se voit décerner trois trophées, mais il est d’autant plus important que les entreprises françaises n’étaient représentées que dans 5 catégories sur les 6 du concours (plaque de plâtre, plâtre, innovation et durabilité, commercial, solutions sectorielles et résidentiel) ; événement qui, cette année, a mis en compétition 87 projets en provenance de 33 pays des 5 continents.  Les entreprises admises à concourir au niveau international ont passé les différentes étapes, d’abord régionales, puis nationale, à l’instar des Trophées Placo® en France (voir notre article). 

 

La reconstruction à l’identique de la synagogue de Mulhouse


 

Lauréate du Trophée de la catégorie “Plâtre” face à des entreprises venant d’Argentine, de Belgique, d’Espagne, d’Italie, du Monténégro, de Serbie et du Royaume-Uni, l’entreprise Werey Plâtres et Staff a réalisé dans un délai très court la restauration totale de la synagogue de Mulhouse, un lieu classé « monument historique ». Construit au milieu du 19ème siècle (1846-1849), ce lieu de culte d’une surface de 1000 m² a été très fortement endommagé par un incendie dévastateur le 11 avril 2010, suite à un court-circuit dans le système électrique de l’orgue.  Le feu a complètement ravagé le premier étage, avant de se propager aux combles en fragilisant les poutres bois, puis de calciner l’ensemble des ornements et objets de culte. Pour recréer à l’identique les murs, le plafond et la totalité des décors, Christian et Etienne Werey et leurs compagnons ont réalisé une intervention en profondeur associant patience, rigueur, minutie et talent. La première étape a consisté à rechercher des données historiques dans les archives et de multiples relevés et prise d’empreintes à l’élastomère sur site. Puis ont suivi la restauration des murs, du plafond et la recréation de tous les ornements dont les pilastres, les corniches et les voussures. La reprise des murs a nécessité l’installation de guides, afin de rattraper les niveaux au plâtre (Lutèce® 33 X Plus de Placo®), projeté sur lattis métallique nervuré. Un atelier staff et un espace de séchage et de stockage ont été installés dans l’enceinte même du bâtiment, afin de fabriquer les grandes pièces. En plus de la restauration, l’entreprise a profité des travaux pour améliorer l’isolation thermique. A noter, également, que tous les déchets du chantier ont été trié et valorisé.

Architecte : DRLW, Mulhouse
Entreprise : Werey Plâtres et Staff (groupe WereyStenger®), 48 collaborateurs
Gunsbach (Haut-Rhin) & Strasbourg (Bas-Rhin)


Focus

Christian Werey, Werey Plâtres et Staff

 

Christian Werey, Werey Plâtres et Staff (groupe WereyStenger®) : « Nous avons gagné 6 Trophées nationaux et voilà enfin le Trophée international ! C’est une immense satisfaction. Nous le dédions à l’ensemble des équipes du groupe WereyStenger qui ont fourni un travail vraiment remarquable. Les Trophées sont un vecteur de communication absolument fabuleux et c’est très motivant pour attirer les jeunes dans nos métiers ».

 

Un plafond rayonnant en staff assurant chauffage et rafraichissement : une première mondiale

 

 


Sur 17 projets dans la catégorie « Innovation & Développement Durable », le trophée a été décerné à l’entreprise Plâtrerie Staff Eschlimann à Strasbourg pour sa capacité à innover et répondre aux attentes des architectes, en prenant en compte l’impact environnemental des ouvrages réalisés à toutes les étapes : conception, mise en œuvre, maintenance et recyclage. Et l’innovation est bien présente, puisqu’aucun système de ce type n’existe dans le monde. L’agrandissement du hall d’entrée et des vestiaires du Casino 2000, situé dans la station thermale de Mondorf-les-Bains, à cheval sur la frontière luxembourgeoise et française, a été l’ occasion pour Olivier Ruch et ses compagnons de démontrer leur remarquable capacité à innover avec un matériau très traditionnel : le staff. L’immense plafond de 700 m² imaginé par l’agence GO Architecture + Design, leur a, en effet, permis de réaliser une double prouesse technique et esthétique: créer un plafond rayonnant composé d’une succession de vagues en staff aux couleurs changeantes assurant le chauffage et le rafraichissement. Après plusieurs essais pour définir le bon procédé et une validation par prototype sur chantier, chaque vague de forme unique a été réalisée en atelier et intègre, dans son cœur, un réseau de nattes capillaires. Ce dernier véhicule l’eau dont de la température permet de chauffer ou de refroidir le hall selon les saisons. Le plafond assure également une excellente correction acoustique. Le casino étant ouvert durant les 6 mois de travaux, l’entreprise a été, également, particulièrement attentive à minimiser son impact environnemental lors de la mise en œuvre.

Architecte : GO Architecture + Design, Paris
Entreprise : Groupe Ruch (Ent. Plâtrerie Staff Eschlimann – 16 collaborateurs)
Strasbourg


Focus

Olivier Ruch, Entreprise Plâtrerie Staff Eschlimann (groupe Ruch)

« C’est notre premier trophée International et avec mon frère José et nous en sommes très fiers, surtout que mon fils Pierre-Paul, la 4° génération était également présent. Je suis également heureux que Christian et Etienne Werey remportent aussi un Trophée. Deux trophées internationaux à des entreprises alsaciennes, c’est vraiment incroyable ! »

 

Transformation d’une salle d’arme en amphithéâtre ultra-moderne avec des exigences acoustiques hors normes


 

Le trophée de la catégorie « Solutions séquentielles » est attribué pour une construction neuve ou une rénovation demandant des exigences techniques très élevées en matière de protection incendie, isolation thermique ou acoustique, résistance mécanique… avec une mise en œuvre particulièrement complexe et difficile. Cette année sur 17 projets en compétition, le prix est revenu à l’entreprise d’Angelo & Agus pour la transformation d’une ancienne salle d’armes de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon en un auditorium de 650 m2 et 240 places assises, un projet ambitieux  qui devait relever d’importantes exigences acoustiques en termes d’absorption, ce qui représentait un véritable défi architectural. Imaginé par l’architecte Raphaël Pistilli, cet amphithéâtre se distingue par son aménagement tout en courbes et ses qualités en termes d’isolation et de correction acoustique. L’idée très originale de l’architecte a reposé sur le doublage de tous les murs de l’auditorium avec Rigitone™, un système complétement uniforme et monolithique, qui est normalement dédié aux applications de plafond. Exemple d’une parfaite collaboration entre la maîtrise d’œuvre et l’entreprise pour choisir les meilleurs systèmes constructifs et atteindre les très fortes performances exigées en terme de qualité acoustique, cette réalisation révèle aussi la capacité d’Alain et Jonny Angelo et de leurs compagnons à réaliser des ouvrages de grandes hauteurs.

Architecte : Raphaël Pistilli
Entreprise d’Angelo & Agus, 28 collaborateurs
Rive-de-Gier (Loire)


Focus

Alain d'Angelo, entreprise d’Angelo & Agus, Rive-de-Gier (Loire)

 

“C’est la première fois que nous participions au concours et c’est une immense surprise d’avoir gagné. On n’y croit pas encore. C’est très honorifique. Nous sommes fiers d’être champion du monde et offrons cette distinction à nos compagnons et à nos parents qui ont créé la société en 1964. En plus, la France remporte 3 trophées juste avant la Coupe du Monde et nous espérons que c’est un bon présage !”

 

Pour plus d’informations, cliquez ici

Focus

Le palmarès

Catégorie “Plaques de plâtre“
German Theatre, Munich – Allemagne
Architecte : Doranth Post Architekten gmbh, Munich
Entreprise : TM Ausbau GmbH
17 projets en compétition

 Catégorie “Plâtre”
Synagogue de Mulhouse – France
Entreprise : Werey Plâtres et Staff, Strasbourg
8 projets en compétition

Catégorie “Innovation & Durabilité”
Le Casino de Mondorf-les-Bains – Luxembourg
Architecte :  GO Architecture, Paris
Entreprise : Eschlimann (16 collaborateurs)
17 projets en compétition

Catégorie “Commercial”
Le centre commercial Cradlestone Mall de Muldersdrift, Johannesburg – Afrique du Sud
Architecte : Bentel & Associates International
Entreprise Abbeycon (PTY) LTD (790 salariés)
15 projets en compétition

Catégorie “Solutions Sectorielles”
L’Institut d’Etudes Politique de Lyon – France
Architecte : Raphaël Pistilli
Entreprise d’Angelo & Agus (28 collaborateurs)
17 projets en compétition

Catégorie “Résidentiel“
La résidence Marsan, Valladolid – Espagne
Entreprise : Audiotec Ingeniera Acustica (50 collaborateurs)
13 projets en compétition

Grand Prix
Le Ghelamco Arena de Gent, Belgique
Architecte : Bontinck Architecture & Engineering & Massive Design
Entreprise : Genisol (38 collaborateurs)

Prix du Président
L’Hôpital Al Mafraq d’Abu-Dhabi – Emirats Arabe-Unis
Architecte : Burt-Hill
Entreprises : Al Massa & International Décor

Focus

Le jury International

Composé d’experts du Marketing Central de Saint-Gobain Gypsum et des pays participants, il attribue un Grand Prix au grand gagnant de la compétition, et un trophée au lauréat (2nd) et au finaliste des 6 catégories. Le Président de l’Activité Gypse de Saint-Gobain remet de son côté un 14° Trophée : le Prix du Président.

Le jury, réuni pendant 3 jours, s’appuie sur une grille de notation en 100 points pour juger chaque projet. Le vote se fait à bulletin secret et n’est dévoilé que le jour de l’annonce du Palmarès. Par mesure d’équité, chaque projet est présenté par un collaborateur Saint-Gobain Gypsum de son pays et bénéficie du même temps : 8 mn pour la présentation et 2 mn pour les questions/réponses.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X