En direct

Les nouveaux horizons de l’agence Tangram

le 04/07/2014  |  Collectivités localesBouches-du-RhôneVarInternationalFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bouches-du-Rhône
Var
International
France entière
Valider
MARSEILLE -

Après avoir livré deux opérations emblématiques à Marseille - semi-piétonisation du Vieux-Port et transformation de l’Hôtel-Dieu en hôtel 5 étoiles - et le premier parc tertiaire en structure bois à énergie positive de France - parc de l’Ensoleillée à Aix-en-Provence -, Tangram Architectes (70 personnes) progresse et se développe à l’export. « Nous disposions d’une agence au Vietnam où nous avons réalisé des projets hôteliers. Nous venons d’en ouvrir une en Birmanie avec trois personnes pour accélérer notre développement en Asie du Sud-Est », explique Emmanuel Dujardin, créateur, avec Christopher Green, de Tangram Architectes.

Réalisations durables

En Birmanie, l’agence Tangram a été chargée par le gouvernement d’études paysagères et de mises en valeur des grands sites archéologiques de Bagan. Elle pilote le projet du Dulwich College à Yangon, 37 000 m² réalisés avec un système structurel utilisant le bambou. La démarche illustre la philosophie de l’agence, axée sur les réalisations durables, l’analyse des contextes et l’engagement dans l’innovation et la recherche. « Nous disposons d’une cellule recherche et développement sur les matériaux de construction comme le bois ou le bambou, sur les typologies d’habitat, sur la construction en hauteur… Ces réflexions nourrissent notre travail de conception et permettent d’améliorer nos projets », confie Emmanuel Dujardin. Dans cette agence jeune et pluridisciplinaire (7 métiers), la confrontation des points de vue est intense, mais le travail de conception traditionnel via l’atelier maquette est conservé pour représenter au plus près le projet.
En France, cette dynamique se traduirait par une nouvelle agence en région lyonnaise où Tangram veut concevoir des projets urbains et être maître d’œuvre d’espaces publics comme le réaménagement du quartier des facultés à Aix. A Marseille, Tangram qui réhabilite le palais de justice Monthyon, va restructurer l’îlot des Feuillants sur La Canebière (permis bientôt délivré). A Toulon, un permis de construire va être déposé pour « Le Métropolitain », reconversion en logements et hôtel 4 étoiles de l’ancien siège de TPM. Au Puy-Sainte-Réparade (Bouches-du-Rhône), l’hôtel Château Lacoste va être lancé cet été.

PHOTO - 800964.BR.jpg
PHOTO - 800964.BR.jpg - © Tangram Architectes

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur