Industrie/Négoce

Les Mousquetaires passent à l’attaque

Mots clés : Distribution

Avec ses enseignes Bricomarché et Brico Cash, le troisième acteur du marché du bricolage veut créer 80 000 m2 de surface commerciale supplémentaires. Objectif : ouvrir 42 Brico Cash d’ici à 2022 et implanter un nouveau concept en centre-ville.

 

ITM Equipement de la maison ne manque pas d’ambition. Alors qu’elle attend le feu vert de l’Autorité de la concurrence pour le rachat des activités françaises de Bricorama, la filiale du groupement Les Mousquetaires veut poursuivre sa stratégie de déploiement de ses deux enseignes : Bricomarché, une moyenne surface bricolage de proximité, et Brico Cash, son format discount qui guigne les professionnels. En 2016, elle avait obtenu un mètre carré sur deux déposé par le secteur du bricolage dans les Commissions départementales d’aménagement commercial (CDAC) soit 50 000 m2. Pour 2017, le troisième acteur du marché du bricolage table sur 80 000 m2 de surface commerciale supplémentaire.

 

70 Brico Cash en 2022


Plus précisément, il vise 24 nouveaux Bricomarché pour 2020 et ainsi, dépasser la barre des 500 établissements. Et « pour Brico Cash, nous souhaitons porter le nombre de points de vente de 26 aujourd’hui à 70 d’ici 2022 » explique Thierry Coulomb, président des deux enseignes. Et Guillaume Buquet, adhérent Brico Cash à Avranches et un des cinq administrateurs nationaux d’ITM équipement de la maison, de préciser : « un tiers des nouveaux entrepôts seront des créations. Le reste sera des reprises d’enseigne ou des transformations de Bricomarché en Brico Cash. »

Pour les porte-paroles du groupement, le potentiel de développement de Brico Cash est important. Il est servi notamment par « son positionnement d’enseigne de proximité installé dans des villes de taille moyenne sur des surfaces intermédiaires » et par son  offre : du stock et des prix bas sur le gros œuvre (« le bâti » dans le jargon maison), la quincaillerie et l’outillage, la menuiserie bois et PVC, la peinture et revêtement de sol… « Nos clients sont des particuliers désireux de faire eux-mêmes leurs travaux, de gros bricoleurs et des professionnels, explique Guillaume Buquet. Pour ces derniers, nous avons développé des services adaptés : ouvertures à 7 heures, livraison sur chantier, location de matériel et de camionnette avec Loxam, ouverture d’un compte pro et commande drive prête en 2 heures, payable en ligne sur www.bricocash.fr. »

 

Concept de centre-ville : Toulouse puis Lille en 2018

 

L’autre objectif de Les Mousquetaires est de s’attaquer au centre-ville. « Une large part de la population française vit en zone urbaine (6 Français sur 10), précise ITM Equipement de la maison dans son dossier de presse. Investir les grandes agglomérations représente donc un enjeu majeur pour les deux enseignes dans les années à venir. » C’est dans ce contexte que Bricomarché teste depuis quelques mois un nouveau concept urbain sur un format de 1000 m2 sur Toulouse, dans le centre commercial du quartier Compans-Caffarelli.

L’offre s’articule autour des univers de la droguerie, le ménage, la quincaillerie, le luminaire, la peinture avec une machine à teinter, l’animalerie et le jardin. Mais aussi autour de service de proximité comme de l’encadrement sur mesure, la découpe du verre ou encore la reproduction de clés. A noter que pour s’adapter à sa cible plus urbaine, le nouveau concept dispose d’une PLV dynamique, un système d’encaissement Cash Management (l’hôtesse ne gère plus la monnaie) et de bornes de e-commerce. « Un autre concept est prévu à Lille, détaille Guillaume Buquet. Il doit ouvrir près de la gare au début 2018. On estime le potentiel d’ouverture pour se format autour de 20 points de vente d’ici à 2020. »

 

Focus

Bricomarché en quelques chiffres

– 648 points de vente dont 48O en France, 35 au Portugal et 133 en Pologne

– 1,78 Mds € de chiffre d’affaires en 2O16

– 5 formats de points de vente : 1OOO, 15OO, 23OO, 35OO et 5OOO m2

– 35 OOO références dont 68OO en marques propres

– 54 millions de passages en caisse en 2O16

– 1 site e-commerce de 1O OOO références complémentaires

– Click and collect dans 35O points de vente

 

Focus

Brico Cash en quelques chiffres

– 26 points de vente

– 148 M € de chiffre d’affaires en 2O16

– 2 formats : 2OOO et 3OOO m2

– 12 OOO références en fonds de rayon

– 1 site de e-commerce

– 3,6 millions de passages en caisse en 2O16 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X