Les mises en chantier bondissent
- © ©DanBu.Berlin - stock.adobe.com

Les mises en chantier bondissent

Guillaume Fedele |  le 01/06/2021  |  France Permis de construireNégoscopeStores et fermeturesImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Permis de construire
Négoscope
Stores et fermetures
Immobilier
Logement
Artisans
Valider

Entre février et avril 2021, les mises en chantier ressortent en progression de 7,6%. En revanche, les logements autorisés sont en recul (- 1,5 %) par rapport aux trois mois précédents.

Le gouvernement vient de publier les chiffres de la construction pour la période de février et avril 2021. Et les chiffres sont en demi-teintes. Si les mises en chantier ressortent en progression de 7,6%, une tendance davantage portée par les logements collectifs (+11,8%) que par les maisons individuelles (+2%), le nombre de permis de construire de logement recule de 1,5 %. Plus précisément, ce sont les permis de construire des logements collectifs (-7,6%) qui ont souffert, tandis que les maisons individuelles se portaient mieux (+6,4%).

28000 logements de moins

Dans le détail, au cours des douze derniers mois, 405 700 logements ont été autorisés à la construction, soit 28 000 de moins qu’au cours des douze mois précédents (- 6,5 %). Dans le même temps, on estime que 387 500 logements ont été mis en chantier, soit 25 300 de plus (+ 7,0 %) que pendant les douze mois précédents. « Toutefois, notifie le ministère de la Transition écologique dans un communiqué, cette progression s'explique en grande partie par le fait que la période antérieure de comparaison inclut le début du premier confinement, du 16 mars au 30 avril 2020, où de nombreux chantiers n'ont pas pu démarrer du fait des contraintes sanitaires. »

Forte hausse sur les autorisations de locaux non résidentiels

A noter que les enregistrements d’autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 8,1 millions de m² et sont en nette augmentation (+ 21,1 %) par rapport aux mêmes trois mois de l'année 2020. Quant aux mises en chantier de locaux non résidentiels, avec 6,0 millions de m², elles sont en forte hausse (+ 24,7 %) par rapport à la même période de l'année 2020. Toutefois, ces surfaces commencées sont inférieures de 8,2 % à celles enregistrées lors des mêmes trois mois de l'année 2019.

Commentaires

Les mises en chantier bondissent

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil