En direct

Les menuiseries : toujours plus esthétiques et connectées
AMCC

Les menuiseries : toujours plus esthétiques et connectées

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 25/10/2018  |  Menuiserie extérieureMenuiseriesArtibat 2018 100 % gros œuvre 100 % second œuvre

Pour sa 16e édition, le salon Artibat a poussé les murs pour accueillir les acteurs de la menuiserie et de la fermeture. Des secteurs en quête de valeur ajoutée.

La couleur


Dans un marché bataillé par les importateurs, la fenêtre aluminium ne se différencie plus par la performance thermique, mais par la couleur. De nombreux fabricants déclinent toute la palette du RAL, à l’instar d’Alu Préférence. Cela vaut également pour la fenêtre PVC, y compris en version hybride (avec mousse PVC co-extrudée, voire renforcée par de la fibre de verre, ou encore mélangée au bois ou à l’aluminium pour jouer sur les atouts de chaque matériau…). Le PVC s’est notamment mis au gris anthracite (RAL 7016), pour rivaliser avec la couleur de l’aluminium, comme chez AMCC.

Un atout qui concerne aussi le bois, en reconquête grâce à des finitions prépeintes. À découvrir notamment, la diversité du nuancier d’Atulam, spécialiste de ce matériau qui décline toutes les teintes, à l’exception des références sablées et métallisées. Cette déclinaison est d’autant plus nécessaire que beaucoup de fabricants s’orientent vers une offre multimatériau. C’est le cas de Millet, fabricant historique du genre qui associe tout, jusqu’à l’aluminium et l’acier, sa dernière nouveauté à découvrir.

L'harmonisation


En rénovation, les particuliers changent rarement toutes les menuiseries et fermetures en une seule fois. Mais la tendance est à l’harmonisation et à la coordination des décors, avec une recherche de couleurs se combinant à celle des fenêtres, protections solaires comprises. Cap sur le gris dans toutes ses déclinaisons et sur la personnalisation via des inserts, des hublots, des motifs exclusifs, le recours à la découpe laser… Une hyper-personnalisation que l'on retrouve notamment chez Kostum/Cadiou.

Pour répondre à cette nouvelle demande, les fabricants de portes de garage, portails, clôtures et autres garde-corps proposent des solutions harmonisées en termes de décors. Parmi les industriels travaillant dans cette voie, on peut citer Men 85 Fermetures et Groupe Maine. Enfin, les fabricants, notamment de portes de garage, développent des kits pour la rénovation, comme Novoferm avec Alunox. Le but : rapporter facilement des décors identiques sur toutes les fermetures, sans devoir tout changer.

La connectivité


Menuiseries et fermetures se plient aux exigences de la maison connectée avec plus ou moins de hâte. La protection solaire – le volet roulant en particulier – s’intègre naturellement dans une offre connectée. Pour les portes de garage, portails ou portes d’entrée, le 2.0 est à la peine. Les fabricants développent leur solution propre et créent des partenariats avec Delta Dore et Somfy, incontournables, mais le rééquipement s’effectue plutôt en faveur de la sécurité, avec le contrôle d’accès.

Côté fenêtres, c’est l’heure des premières applications intelligentes comme chez FenêtréA ou K.Line, mais principalement à destination du marché de la construction. En rénovation, il faut poser la menuiserie sur un cadre existant ou procéder à une dépose totale, ce qui signifie qu’elle doit donc être exempte de câbles. Et avec la sécurité comme priorité, la connectivité doit apporter un maximum d’informations sur son ouverture, sa fermeture, sa position ou des tentatives d’effraction. Ces prouesses technologiques coûtent cher. Les industriels cherchent donc à concevoir des solutions simples et évolutives, afin de pouvoir assurer une connectivité progressive de l'équipement.

La sécurité


Renforcer la sécurité est une autre préoccupation forte des particuliers, et la porte monobloc se développe, comme chez AMCC ou MC France. Elle affiche un design plus contemporain et est plus simple à coordonner avec les autres fermetures de la maison. Étanche, elle présente des performances thermiques accrues portées par les crédits d’impôts successifs. En outre, plus épaisse et plus robuste, elle offre une meilleure résistance aux chocs, aux tentatives d’effraction et est équipée d’une serrure multipoint.

Du côté des portes de garage, la personnalisation et l’isolation thermique restent les fers de lance, mais la sécurité se renforce aussi, sans sacrifier le design, comme chez Soprofen. Cela vaut notamment pour les portes sectionnelles qui dominent désormais largement. Le bras du moteur est souvent équipé d’un point de verrouillage supplémentaire ou d’une alarme. Autre possibilité, l’association d’un bloc serrure motorisé automatique avec crochet anti-soulèvement et d’un loquet de fermeture manuelle. Des portes de garage apparaissent même avec la certification A2P.

Commentaires

Les menuiseries : toujours plus esthétiques et connectées

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur