En direct

Les menuiseries Grégoire reprises par le fonds d’investissement Prudential Capital
- © Grégoire

Les menuiseries Grégoire reprises par le fonds d’investissement Prudential Capital

A.F. avec AFP |  le 09/08/2018  |  Menuiserie extérieure

Le tribunal de commerce de Paris a validé l’offre de reprise du fonds d'investissement Prudential Capital dont la Banque Publique d’Investissement est actionnaire majoritaire. Le plan social prévoit de sauvegarder 260 salariés sur les 436 employés par cette entreprise familiale implantée près de Bergerac, en Dordogne.

 

Les salariés du groupe Grégoire sont (enfin) fixés sur leur sort. Le tribunal de commerce de Paris a accepté le projet de reprise du Fonds Prudentia Capital qui s’engage à conserver 260 salariés sur les 436 employés par les menuiseries Grégoire, entreprise centenaire basée à Saint-Martial d’Artenset, en Dordogne. Une autre offre présélectionnée dans un premier temps (Lorillard), prévoyait de n’en sauvegarder que 210, ont précisé plusieurs sources syndicales. Finalement, 150 emplois seront donc supprimés. « La casse sociale est moindre de 50 personnes, ce qui est beaucoup », a commenté Yves Dangelaud, délégué CFDT et membre du comité d’entreprise, devant lequel les deux candidats étaient venus présenter des « projets un peu similaires ». Les repreneurs avaient même accepté de passer les trois premières années dans le négatif. Les syndicats espèrent convaincre le repreneur de conserver une dizaine d’emplois supplémentaires. Environ 70 des salariés du groupe seraient candidats à des départs volontaires, précisent-ils.

 

Soutien de la région

 

Les menuiseries Grégoire ont pu compter sur le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine. Alain Rousset, son président,, souhaite qu’un PSE (Plan Social pour l’Emploi) « digne de ce nom » accompagne cette restructuration dont « l’impact s’annonce lourd sur le plan social et humain pour 157 salariés et leurs familles ». La région s’est engagée à les accompagner dans leur reclassement à travers des dispositifs de formation. Alain Rousset demande également à l’actuel actionnaire de l’entreprise, le Fonds Parquest Capital, qui a "fortement fait remonter les dividendes ces dernières années", de contribuer au financement du PSE.

Acteur français historique de la menuiserie extérieure, l’entreprise Grégoire est en proie à des difficultés financières depuis 2007, date de la passation de pouvoir de la famille du même nom, à la tête du groupe fondé en 1907. L’entreprise qui emploie actuellement 436 collaborateurs produit 110 000 menuiseries extérieures (bois, aluminium, PVC) par an.

 

Commentaires

Les menuiseries Grégoire reprises par le fonds d’investissement Prudential Capital

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur