En direct

Les majors du BTP attendent des bénéfices record
- ©

Les majors du BTP attendent des bénéfices record

Defawe Philippe |  le 25/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Valider

Les groupes Bouygues et Vinci devraient annoncer mercredi des bénéfices en hausse, dopés par leur très forte dynamique commerciale et la croissance de l'activité dans les métiers de la construction.

Selon le consensus établi par Thomson IBES, le résultat net du groupe Bouygues devrait se situer aux alentours de 1,3 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires, déjà publié, en hausse de 12% à 29,6 milliards d'euros.
Depuis la publication de ses chiffres du troisième trimestre 2007, Bouygues revendique "une très forte dynamique commerciale" et "une croissance de l'activité" dans les trois métiers de la construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas).
La filiale routière Colas a publié ses résultats 2007 la semaine dernière faisant apparaître un résultat net de 474 millions d'euros, en hausse de 19,7%. Le groupe a montré une très forte rentabilité avec une marge de plus de 4%.

Comme son concurrent Vinci, Bouygues est candidat à la construction du TGV Sud-Est Atlantique, et avec lui il a été choisi pour la réalisation du coffrage de confinement de la centrale de Tchernobyl.
Vinci devrait pour sa part annoncer des profits à nouveau en forte hausse pour 2007, autour de 1,5 milliard d'euros, pour ses premiers résultats post-ère Zacharias, toujours selon le consensus établi par Thomson IBES.
Fin janvier, Vinci avait annoncé un chiffre d'affaires 2007 de 30,4 milliards d'euros, en progression de 18,6%, en ligne avec son objectif.
Par ailleurs, le carnet de commandes des pôles travaux du groupe (Vinci Construction, Eurovia et Vinci Energies) s'élevait fin 2007 à 21,5 milliards d'euros, en progression de plus de 20%, ce qui représente 10 mois d'activité, selon Vinci.
Pour Vinci, l'année aura été marquée par plusieurs acquisitions importantes. Le groupe est monté à plus de 83% du capital de la société d'autoroutes Cofiroute en rachetant les 17% détenus par Eiffage.
Il détient 100% de Nukem, société britannique spécialisée en démantèlement d'installation nucléaire.
Il a acquis 81% de Solétanche-Bachy, entreprise de fondations spéciales et de traitement des sols et 77,2% d'Entrepose Contracting, une société d'ingénierie pétrolière.
L'année 2008 devrait voir l'ouverture de la première partie du bouclage de l'A86, autour de Paris, concédée à Cofiroute, avec un tunnel de 14 km allant de Rueil-Malmaison à Versailles.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur