En direct

Les maires veulent conserver leur capacité à investir

le 31/05/2013  |  Evénement

Finances locales -

Rentrées fiscales en berne, rabotage des dotations gouvernementales, pause traditionnelle dans les dépenses, liée au nouveau cycle électoral… Les élus prévoient le pire pour 2014. Pour atténuer ces difficultés, l’Association des maires de France (AMF) a formulé, le 22 mai, une série de propositions destinées à maintenir « coûte que coûte la capacité d’investissement des collectivités ». L’AMF réclame notamment que la diminution des dotations de l’Etat soit considérée comme une « contribution exceptionnelle des collectivités à la réduction des déficits publics et non comme une diminution définitivement acquise ». Elle souhaite, en outre, que la baisse des subventions soit répartie « sur les trois niveaux de collectivité en proportion de ce qu’elles perçoivent des dotations de l’Etat ». D’autres mesures sont réclamées : mise en place d’un mécanisme de préservation des investissements locaux, renforcement de la péréquation « verticale » pour compenser l’impact de la contribution des territoires en difficulté, notamment en rendant compatible le Fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales avec la baisse des dotations.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur