Les logements autorisés atteignent un nouveau record
Construction de logements à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), fin 2021. - © Cyril Peter

Les logements autorisés atteignent un nouveau record

Cyril Peter |  le 29/07/2022  |  LogementTertiaireMinistère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoiresFrance Conjoncture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Tertiaire
Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
France
Conjoncture
Négoce
Négoscope
Valider

508 700 logements ont été autorisés à la construction de juillet 2021 à juin 2022, soit une hausse annuelle de +15,4%.

L’effet RE 2020 se ressent encore sur la construction de logements. Le « nombre exceptionnel de demandes de permis déposées en décembre 2021 (avant l’entrée en vigueur de cette règlementation au 1er janvier 2022, NDLR) est dépassé depuis fin mars pour les logements individuels purs, mais s’est prolongé au cours de ce trimestre pour les logements collectifs ou en résidence et les logements individuels groupés », analyse le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, le 29 juillet.

Résultat, 508 700 logements ont été autorisés à la construction de juillet 2021 à juin 2022, soit 67 900 de plus qu’au cours des 12 mois précédents (+15,4%). C’est un nouveau record, après les 506 600 autorisations enregistrées de juin 2021 à mai 2022.

Stagnation des mises en chantier

Le deuxième trimestre (T2) 2022 n’a pourtant pas été exceptionnel. Le ministère parle d’un « net repli (-9,5%) par rapport au premier trimestre », où les permis de construire avaient connu une très forte augmentation (+22,4%). Et d’ajouter : « Le nombre de logements autorisés au cours des trois derniers mois reste cependant bien supérieur (+ 11,2 %) à la moyenne des douze mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020) ».

Sur le front des mises en chantiers, le redressement se fait attendre… De juillet 2021 à juin 2022, 387 700 logements ont été lancés, soit seulement 1 200 de plus (+0,3%) que lors des 12 mois précédents. « Si on prend comme point de comparaison les 12 mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020), les nombres de logements autorisés et commencés au cours des 12 derniers mois sont supérieurs de respectivement 10,8 % et 1,2 % », souligne toutefois le ministère.

Les bureaux dynamiques

 

Au T2 2022, les locaux non-résidentiels autorisés s’élèvent à 9,8 millions de m², en progression de +8,6%) par rapport au T1 2021. Les bureaux (+39,1%) et le commerce (+35,5%) sont en forte croissance, devant l'industrie (+22,9%) et les entrepôts (+18,4%) notamment.

Commentaires

Les logements autorisés atteignent un nouveau record

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil