Les Lauréats du Grand Prix Peinture et Finition 2019

Maya Pic |  le 06/11/2019  |  FaçadeIsolation thermique par l'extérieurPeintureRénovation énergétique Rénovation thermique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Façade
Isolation thermique par l'extérieur
Peinture
Rénovation énergétique
Rénovation thermique
Entreprises
France entière
100 % second œuvre
Valider

À l’occasion du salon Batimat, Gestes* et son Club partenaires ont organisé le Grand Prix Peinture et Finition. Ces trophées mettent à l’honneur des chantiers récents, terminés en 2018 et 2019, valorisant le savoir-faire des entreprises, mais aussi l’implication et le travail réalisé en commun par l’ensemble des acteurs du projet. Cette édition 2019 récompense donc des équipes : l’entreprise, son partenaire industriel, le maître d’œuvre et/ou le maître d’ouvrage.

Prix de l’Innovation

Entreprise SPEBI (partenaire industriel : Dryvit - maître d’ouvrage : Valophis - maître d’œuvre : Biotope 94), pour le ravalement avec ITE de la résidence A. Brault et P. Carle à Choisy-le-Roi (94).

Prix de l'Innovation / Entreprise SPEBI
Prix de l'Innovation / Entreprise SPEBI

L’enjeu de ce projet de rénovation énergétique était d’isoler par l’extérieur deux bâtiments HBM de 6 étages datant de 1932, en conservant l’aspect brique apparente et les modénatures existantes. 12 000 m² ont été traités avec la pose d’une isolation thermique par l’extérieur.
Le système « plaquettes de parement sur isolant » ayant un Atec limité à R+4, l’entreprise SPEBI a répondu avec un revêtement de façade combiné à un système de pochoirs, une première en France pour un chantier de cette taille.
L’aspect brique apparente est obtenu par l’application d’une couche de finition texturée sur des pochoirs adhésifs en carton, conçus par le fabricant Dryvit. Il est complété par la pose de modénatures reproduisant les appuis de fenêtres, bandeaux et corniches ainsi que des grilles d’aération en terre cuite émaillée reproduites à l’identique.

Prix de l'Innovation / Entreprise SPEBI
Prix de l'Innovation / Entreprise SPEBI


Prix de l’Esthétique

Entreprise Seguin Levy (partenaire industriel : Jefco Sylco - maître d’œuvre : Loiselet et Daigremont), pour une cage d’escalier de maître dans le quartier des Invalides à Paris.

Prix de l’Esthétique / Entreprise Seguin Levy
Prix de l’Esthétique / Entreprise Seguin Levy

Dans cet immeuble du XIXe siècle, l’ambition du projet était de redonner toute sa noblesse à la cage d’escalier très dégradée. L’entreprise a été porteuse d’idées et de propositions esthétiques et techniques en accord avec l’architecture et le style de l’époque. Le choix soigné des couleurs, des matériaux et le savoir-faire des artisans ont redonné tout son éclat à cet ouvrage.
L’entreprise a opté pour un ciel nuagé et une teinte raffinée sur les murs. L’escalier a été restauré et habillé d’un tapis rouge, les rosaces et embouts de fuseaux redorés. Chaque support a fait l’objet d’une recherche de teinte spécifique, les vitraux donnant une luminosité différente à chaque niveau.

Prix de l’Esthétique / Entreprise Seguin Levy
Prix de l’Esthétique / Entreprise Seguin Levy


Prix du Savoir-faire

Entreprise Irec (partenaire industriel : ECP - maître d’œuvre : cabinet ADJ Gestion), pour la réfection de façade de la résidence 31 avenue Foch à Joinville-le-Pont (94).

Prix du Savoir-faire / Entreprise Irec
Prix du Savoir-faire / Entreprise Irec

La reproduction des joints de pierre et du trompe-l’œil du pignon étaient les deux principaux objectifs de cette rénovation. 
Façade rue, les joints de pierre des derniers niveaux ont été remplacés, mais ceux des étages inférieurs ont dû être conservés. L’entreprise a effectué un important travail de recherche de teinte et réalisé de nombreux tests sur place pour uniformiser la façade.  
Sur le pignon, l'ancien trompe-l’œil en briquettes, détérioré, présentait un risque de chute. PourAfin de le reproduire de manière pérenne, l’entreprise a dû élaborer une technique différente, réalisée en 4 phases : prise de côtes et dépose des briquettes, décapage du revêtement élastomère, application d’un traitement d’imperméabilité classe I3 sur tout le mur, puis reproduction du trompe-l’œil avec un revêtement classe I3 dans la teinte la plus proche.


Prix Rénovation énergétique-ITE

Entreprise Socateb (partenaire industriel : STO - maître d’ouvrage : conseil syndical copropriétés - maître d’œuvre : Le Terroir - MO ingénierie financière : IDF Énergies - MO exécution : ZA Consulting), pour l'ITE des immeubles E et F456, au Clos de la Garenne à Fresnes (94).

Prix Rénovation énergétique-ITE / Entreprise Socateb
Prix Rénovation énergétique-ITE / Entreprise Socateb

Pour remédier aux désordres récurrents sur les façades d’origine et réaliser une ITE efficace, l’entreprise a opté pour le système StoTherm Classic sur laine de roche calé chevillé, doté de propriétés incombustibles, de résistance à la fissuration, à la pollution, à l’encrassement et aux intempéries.
L’ITE des façades sans balcons, des chambres avancées et des pignons - soit environ 7000 m² - a été réalisée en laine de roche de 14 cm au R ≥ 3,7. Pour les façades non isolées, un ravalement classique a été réalisé en D2, D3 ou système I3 pour les ouvrages en toiture terrasse.
Avec l’utilisation de couleurs différentes, les chambres avancées sont mises en valeur et la variété chromatique crée une liaison visuelle entre les façades. Pour réaliser cette polychromie, les ouvriers ont réalisé de façon méthodique le calepinage. Pendant la période de préparation du chantier, la surface témoin a permis de valider les teintes définitives.

Prix Rénovation énergétique-ITE / Entreprise Socateb
Prix Rénovation énergétique-ITE / Entreprise Socateb


Prix du Patrimoine

Entreprise Marteau (partenaire industriel : Frazzi - maître d’ouvrage délégué : Scorsim Gestion - maître d’œuvre : PMP Architecture) pour la réhabilitation de la résidence Groupement des Ternes, boulevard Pershing à Paris.

Prix du Patrimoine / Entreprise Marteau
Prix du Patrimoine / Entreprise Marteau

Cet immeuble de style Art Déco construit en 1930, paré de mosaïques en grès cérame et pâtes de verres dorées, souffrait de graves désordres en façades, les mosaïques s’effondrant depuis des années. La copropriété a souhaité une restauration dans le respect de la façon d’origine.
Le travail sur mosaïques a constitué la difficulté majeure du chantier. Elles ont été nettoyées et traitées, la commande de carrelages a nécessité une fabrication artisanale sur mesure avec des joints spécifiques resserrés. Certaines teintes qui n’existaient plus ont été spécialement rééditées et plusieurs fournisseurs ont été sollicités.
Les dessins dissemblables d’un étage à l’autre et d’une façade à l’autre ont été reproduits manuellement à l'identique, centimètre centimètre. Les mosaïques à feuilles d’or ont été posées une à une. Une seule équipe a été dédiée à ce travail d’orfèvre pour garantir une maîtrise parfaite du protocole et le respect du travail d’époque. Compte tenu de l’ampleur du projet et de la minutie demandée, le chantier, organisé selon un planning de 3 phases, a nécessité plus de 18 mois de travaux.

Prix du Patrimoine / Entreprise Marteau
Prix du Patrimoine / Entreprise Marteau


Prix Développement Durable

JCP Entreprise (partenaire industriel : Jefco Sylco / Knauf - maître d’ouvrage : Logirep - maître d’œuvre : Alain Saragoussi - association : Recherche Qualité Environnementale) pour le ravalement et l’ITE de la résidence les Chardonnerets à Rosny-sous-Bois (93).

Prix Développement Durable / JCP Entreprise
Prix Développement Durable / JCP Entreprise

Ce prix récompense l’entreprise pour sa quête d’éco-engagement sur ce chantier de réhabilitation à objectif neutralité carbone.
Parmi les idées directrices du projet, il faut noter :
- Le choix des matériaux les moins nocifs et fabriqués en France par des fournisseurs impliqués dans le respect de l’environnement.
- La réorganisation du fret : les matériaux ont été livrés en grands volumes sur le chantier et stockés sur place. Résultat, 450 km de moins constatés à chaque réapprovisionnement et des ruptures de charges évitées.
- La réduction de la consommation d’énergie sur le chantier : des panneaux solaires sur les bases vie autonomes VAC ont alimenté les éclairages LED basse consommation et la pompe à eau électrique.
- Le recyclage et le tri systématique des déchets. Une charte de recyclage a notamment été signée entre Knauf et l’entreprise, les engageant à recycler 100% des chutes de PSE, qui ont été récupérées par le fabricant et recyclées. Le chantier n'a généré aucun déchet d’isolation.
- La mise en place de solutions pour éviter le rejet des eaux usagées à l’égout. Deux stations écologiques (EnviroPlus) ont été installées pour le nettoyage des outils, la récupération et le traitement des déchets de peinture.
- L’équilibrage de la partie incompressible d’émissions de gaz à effet de serre du chantier par une opération de reboisement : 9500 pieds ont été plantés pour équilibrer les émissions du chantier.

Prix Développement Durable / JCP Entreprise
Prix Développement Durable / JCP Entreprise


Prix Spécial du jury

Entreprise Borry (partenaire industriel : EnviroPlus - maître d’œuvre : Liliane Idoux Architecte) pour la conception-création d’un bac individuel pour les outils du peintre.

Prix Spécial du jury / Entreprise Borry
Prix Spécial du jury / Entreprise Borry

Ce prix récompense une entreprise en quête de sens, une réalisation, approche ou méthode de travail qui parle à la sensibilité de tous.
Sur ce chantier (immeuble haussmannien ayant subi un important incendie), des niveaux entiers étaient dévastés, d’autres moins touchés. Une des contraintes a été la gestion des équipes de peintres (6 à 10 personnes en moyenne) afin de traiter en priorité les zones les moins sinistrées et de les remettre rapidement en état pour la réinstallation des occupants. Une réflexion sur le nettoyage et le stockage des outils du peintre a abouti à la création d’un concept de bac individuel.

Prix Spécial du jury / Entreprise Borry
Prix Spécial du jury / Entreprise Borry

En complément de l’acquisition de la station de nettoyage EnviroPlus, l’entreprise a mis en place des bacs individuels de trempage et pré-nettoyage des rouleaux et brosses sur chantier, sans eau ni rejet liquide, dans le respect de l’exigence zéro rejets liquides.
Grâce à ce système, les peintres peuvent conserver les outils en cours d’utilisation durant plusieurs jours. Nettoyés chaque soir et stockés dans ce seau étanche, ils ne sèchent pas durant la nuit. S’ils nécessitent de passer dans la station de nettoyage, ils sont ramenés au dépôt de l’entreprise, puis repartent propres sur le chantier.

*Gestes : Groupement des entrepreneurs spécialisés dans le traitement et l’embellissement des surfaces

Commentaires

Les Lauréats du Grand Prix Peinture et Finition 2019

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur