En direct

Les laitiers d'aciérie ont trouvé leur stabilité

Laurent Miguet |  le 24/01/1997  |  Produits et matérielsTransportsTravailMoselleInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Produits et matériels
Transports
Travail
Moselle
International
Valider

Sommaire du dossier

  1. Chantiers d'hiver : les remblais allégés
  2. Remblais : la maîtrise du polystyrène
  3. Une place en billes d'argile
  4. AVIS TECHNIQUES PUBLIES
  5. 1 mm de tolérance sur le parvis du Stade de France !
  6. Les laitiers d'aciérie ont trouvé leur stabilité
  7. 140 000 m2 de revêtement aéronautique
  8. Quand les routiers font de l'assainissement
  9. NOTES D'INFORMATION PUBLIEES
  10. L'A20 en noir et blanc
  11. Des techniques éprouvées, pour le revêtement des chaussées
  12. Béton armé continu sur un enrobé
  13. Adapter l'étanchéité à l'ouvrage
  14. Granulats : responsabilité du producteur
  15. Où en est la recherche ?
  16. La chasse au bruit devient une des priorités
  17. Des matériaux recyclés performants
  18. L'enrobage reste une question fondamentale
  19. Matériels de chantier Contrôle des enrobés
  20. MATERIEL DE CHANTIER Colmatage des fissures
  21. Matériels de chantier Marqueuse pour dosage inversé
  22. Matériels de chantier Fraiseuse à chenille escamotable
  23. Matériels de chantier Largeur de fraisage de 0,5 à 2 m
  24. Matériels de chantier Un tandem de 7 t
  25. MATERIAUX Isolation-étanchéité circulable
  26. MATERIAUX Revêtement à structure métallique
  27. MATERIAUX Microbéton bitumineux pour couche de roulement
  28. MATERIAUX Enrobés silencieux
  29. MATERIAUX Enrobé coulé à froid
  30. MATERIAUX Bitumes pour voirie
  31. MATERIAUX Granulats froids mousse de bitume chaud
  32. Les routes du XXIe siecle
  33. La route communicante au service de la sécurité et du confort de l'usager
  34. Routes : le virage écologique
  35. «Prévoir le recyclage d'une chaussée dès sa conception»
  36. «Des projets d'implantation aux abords des grandes agglomérations»
  37. Régénérer la couche de roulement par retraitement
  38. «Maîtriser la rupture des émulsions de bitume»
  39. Les différentes couches constituant la route

-Un process de contrôle de la qualité garantit la stabilité des granulats. -Un produit caractérisé par une dureté exceptionnelle.

Au contact de l'eau, la chaux libre gonfle. Cette caractéristique a longtemps empêché la valorisation routière des laitiers d'aciérie de fours électriques (Lafe), et d'aciérie LD (du nom de leur inventeur) qui consomment de la ferraille mélangée à de la fonte hématite. La société Eurogranulats a franchi ces obstacles, comme en témoigne son laboratoire en génie des matériaux inauguré le 5 décembre à Hauconcourt (Moselle).

Une forte contrainte d'espace

Le nouveau laboratoire se situe en aval d'un process développé en 1994 et 1995 par l'entreprise, avec l'aide de l'Anvar et de l'école des mines de Douai. L'identification permanente de la coulée d'acier dont provient chaque lot de Lafe caractérise la chaîne de production : sélection de la coulée dans une fosse, arrosage, concassage-criblage, stockage par lots. « Ce compartimentage en fonction des coulées impose une forte contrainte d'espace, souligne Michel Gitzhofer, gérant d'Eurogranulats. Nos essais permettent de mesurer en vingt-quatre heures la stabilité du produit final, alors que les essais définis dans une circulaire du ministère de l'Equipement belge, seule référence dans le domaine des laitiers d'aciérie, décrivent des procédés qui exigent plus de huit jours pour le même résultat. »

En cas d'insuffisance, le tas de Lafe est stocké pendant un minimum de six mois. Le mûrissement du laitier constitue en effet le seul remède connu à son instabilité. L'entreprise s'est fixé un seuil de chaux libre beaucoup plus contraignant que celui de la circulaire belge. Un brevet intitulé «Composition des assises de chaussées à base de Lafe et procédé pour le fabriquer» protège le procédé de fabrication dans douze pays européens et maghrébins depuis 1991.

Dureté et résistance, mais poids important

La mise en service du laboratoire résulte des leçons tirées après des déconvenues observées en 1994 : des boursouflures apparues sur des chaussées utilisant du laitier LD avaient alors entraîné l'arrêt de l'exploitation. Le poids constitue le seul handicap du produit pour son utilisation dans l'industrie routière : le Lafe pèse 2,4 t par mètre cube, contre 2,15 à 2,2 t pour les produits concurrents.

En revanche, ses grandes qualités résident dans la dureté et la résistance à la fragmentation, mesurées par le coefficient de Los Angeles : 10 à 20 pour le Lafe et le laitier LD, contre 30 à 45 pour le calcaire.

PHOTO : Le stockage du laitier pendant un minimum de six mois est le seul remède connu à son instabilité. Ici, le site de stockage par lots de fabrication de Schoenek.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil