En direct

Les Journées de l’architecture par-delà les frontières

Laurent miguet |  le 08/11/2013  |  Collectivités localesArchitectureBas-Rhin

Rhin supérieur -

Ouvertes le 25 septembre à Mulhouse avec la conférence de Wang Shu, lauréat du prix Pritzler en 2012, qui a rassemblé 1 200 participants, les Journées de l’architecture (JA) 2013 s’achèvent le 8 novembre à Karlsruhe. Du sud vers le nord, cinq focus urbains ont décliné la notion de métamorphose, thème de l’année. En tout, 240 manifestations - un nombre record - ont mis en valeur le dynamisme des villes moyennes de Colmar et Haguenau, pôles d’équilibre entre Mulhouse, Strasbourg et Karlsruhe. La Maison européenne de l’architecture du Rhin supérieur (MEA) espère ainsi atteindre un pic de fréquentation.

A Mulhouse, la coïncidence entre les JA et l’appropriation publique du site industriel DMC apporte une dimension humaine et sociale à la notion de métamorphose : « Nous avons réussi à sensibiliser l’homme de la rue à l’architecture », se réjouit Jean-Marc Lesage, architecte mulhousien et vice-président de la MEA. L’élan d’une cinquantaine de bénévoles et d’une trentaine d’entreprises sponsors, pour la plupart issues du bâtiment, a prolongé l’engagement militant de l’Atelier artisanal : pendant un chantier d’été de trois mois non rémunéré, cette association créée par sept jeunes architectes diplômés de l’Insa de Strasbourg a mis en place la scénographie qui a rythmé 3 000 m 2 du bâtiment 63 de DMC, tout juste centenaire.

Echos bâlois

Les JA auront aussi contribué à ancrer Mulhouse dans une dynamique transfrontalière : Bâle a exposé dans la friche DMC la maquette du projet urbain trinational 3land, présenté le 27 septembre devant 600 personnes par son concepteur, l’architecte néerlandais Winny Maas. Originaire de la ville suisse, le designer Mischa Schaub a animé 5 000 m 2 sur ce même site. Mi-octobre, le programme IBA Basel 2020 a confirmé l’intégration de la métamorphose de DMC parmi ses 43 projets en phase préopérationnelle jusqu’en 2016. L’actualité bâloise a fini par rattraper les organisateurs du festival, avec la mise en orbite de l’agence Lin. Désignée pour coordonner la mise en œuvre du quartier urbain trinational, l’équipe basée à Berlin avait déjà remporté au printemps le concours d’idées sur le réaménagement des emprises douanières de Strasbourg et Kehl. Elle devient ainsi un pivot des métamorphoses rhénanes.

PHOTO - 758446.BR.jpg
PHOTO - 758446.BR.jpg

Commentaires

Les Journées de l’architecture par-delà les frontières

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur