En direct

Les isolants minces remplaceront-ils les laines minérales ?
Rouleau mince multi-réflecteurs Triso super 9 MAX, de chez Actis, d'une épaisseur de 22mm - © © Actis

Les isolants minces remplaceront-ils les laines minérales ?

eric Leysens |  le 14/11/2011  |  TechniqueManche

Un isolant mince de chez Actis permettrait, selon un organisme britannique de certification, d'obtenir la même performance thermique qu' une laine minérale stantard, avec une épaisseur plus de 4 fois inférieure. Plus délicat à manipuler que les isolants traditionnels, l' avenir des isolants dits minces passent par des systèmes facilitant leur pose en façade.

Chez Actis, on propose des isolants minces dits multi-réflecteurs depuis 1980. Depuis, de nombreuses PME se sont lancées dans la fabrication de ce type d'isolant, superposant couches aluminées, fibres polyester et film de polyéthylène extrudé. Utilisé au départ par la Nasa pour ses missions spatiales, il représente aujourd'hui près de 5% du marché de l'isolation du bâtiment. Et, chez Actis, qui vient d'obtenir un avis technique reconnu en Europe pour l' un de ses produits multi-réflecteurs, on compte bien faire croître cette proportion en comparant les performances de cette technologie avec celles des laines minérales.

Reprochant au CSTB d'avoir réalisé uniquement des tests en laboratoire, l'entreprise audoise a traversé la Manche pour aller faire tester son produit, en situation réelle, auprès de l'organisme britannique BM Trada. Les consommations de deux maisons à la structure identique, l'une isolée avec un isolant mince de chez Actis et l' autre avec une laine minérale, ont été mesuré durant trois mois. Résultat fièrement affiché sur le stand de Batimat : 3,5 cm d'isolant mince "Triso Super 12" correspond à plus de 20 cm de laine minérale.

Les multi-réflecteurs : présents sous les toitures mais quasi-absents des façades

Bémol : le bon fonctionnement de ce type de produit, basé sur le blocage des infrarouges, nécessite une lame d'air de part et d'autre. De ce fait, il n'est pratiquement  utilisé que pour isoler les toitures. Souhaitant se développer sur l'énorme marché de l'isolation des façades, la PME audoise développe maintenant des produits dont la simplicité de pose se rapproche des laines minérales. Actis présentait lors de Batimat 2011 un produit utilisant couches multi réflecteurs et polystyrène de manière à incorporer la lame d'air nécessaire au produit. Baptisé Compactis, celui-ci s'avère simple à appliquer. En revanche, on est là sur des épaisseurs qui sont plus proches de celles des isolants traditionnels.

Parallèlement aux  multi-réflecteurs, développement des isolants sous vide.

L'isolation des façades avec des isolants minces intéresse également les ténors du bâtiment. Chez Saint-Gobain, on propose un complexe avec isolant mince sous vide. Matériau trop fragile pour supporter la rudesse du chantier, il est ici encapsulé dans du polystyrène. Résultat : d'après le fabricant, 10 cm du complexe permettent d'obtenir une résistance thermique (R) de 7. A titre de comparaison, il faudrait une épaisseur deux fois supérieure pour atteindre la même performance avec une laine minérale.

Si l'on trouve le produit au catalogue, Saint-Gobain reconnaît qu'il n'y a à ce jour, à cause du prix élevé, aucun acquéreur. Mais au sein du groupe, on se prépare à pouvoir répondre, à plus ou moins court terme, à une large demande. " Si on n'imaginait pas que demain, cela pourrait devenir un produit courant, Saint-Gobain ne travaillerait pas dessus" explique Olivier Servant, directeur des marchés de Saint-Gobain habitat. Autrement dit, l'industrialisation devrait rapidement croître, entraînant les prix vers le bas.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur