Vie de l'entreprise

Les internautes du moniteur.fr réagissent à l’offensive des entreprises étrangères

Mots clés : Information - communication - événementiel

Alors que la rédaction du Moniteur a consacré une enquête sur l’offensive des entreprises étrangères de BTP sur les marchés régionaux, les lecteurs du moniteur.fr ont commenté le sondage publié sur le site. Revue de détails.

De plus en plus d’entreprises de BTP, et à fortiori leurs fédérations, constatent l’offensive d’entreprises étrangères sur les marchés régionaux. En tout cas, 74% des 291 votants sur le sondage du moniteur.fr en témoignent. Mais si les lecteurs en font le constat, tous ne le déplorent pas, au contraire. En premier lieu, ce sont les architectes qui accueillent favorablement ce «déferlement». « Nous sommes très fiers que les entreprises françaises réalisent de nombreux projets à l’étranger, la moindre des choses est d’accepter la réciprocité », commente ainsi un architecte sous le pseudonyme Vesco, qui précise que la qualité n’en pâtit pas.

« L’ensemble de la chaîne décisionnelle profite de ce système » 

Sur 13 commentaires, quatre stigmatisent les majors français, soit pour leur omniprésence – « l’ouverture des marchés nous permettra peut-être de rompre avec certaines mauvaises habitudes et pratiques de partage du gâteau entre copains », salue un lecteur du Moniteur.fr – soit parce qu’ils auraient eux-mêmes recours à de la sous-traitance étrangère. « L’ensemble de la chaine décisionnelle, Maître d’ouvrage, Maître d’œuvre et entreprises générales profitent de ce système pour réduire les coûts des chantiers ou maintenir leurs marges au détriment des entreprises locales (…) », regrette ainsi anonymement un internaute.

Franck Sallaberry rappelle néanmoins que ces entreprises étrangères, « poussées par la crise », viennent en France en « toute légalité ». Légalité qu’aimeraient remettre en question plusieurs internautes via la suppression de la loi européenne sur le détachement. Mais la conclusion récurrente ne concerne pas forcément l’arrivée d’entreprises étrangères. Stephan A le résume ainsi : « Il faudrait revoir l’affectation des critères d’attribution des marchés publics (le mieux-disant et non le moins-disant) », assène-t-il à raison.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Partage du Gââteau

    « L’ensemble de la chaine décisionnelle, Maître d’ouvrage, Maître d’œuvre et entreprises générales profitent de ce système pour réduire les coûts des chantiers ou maintenir leurs marges au détriment des entreprises locales (…) », regrette ainsi anonymement un internaute : c’st bien le principe des PPP… les lois existent mais les autorités ne font strictement rien pour changer ces pratiques douteuses d’entente sur les prix…
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X