En direct

Les incontournables de la Biennale de Venise 2014 (1/4) : le Pavillon du Maroc

MILENA CHESSA |  le 01/08/2014  |  ProfessionArchitectureParisInternationalFrance entière

De passage dans les ruelles de la Cité des doges cet été ? Ne faites pas l’impasse sur la 14e Mostra d’architecture, qui se tient dans les anciennes corderies de l’Arsenal et les jardins de la Biennale jusqu’au 23 novembre. Parmi la soixantaine de pavillons nationaux à voir, dont la France, la rédaction du Moniteur.fr vous en recommande quatre. Aujourd’hui : le Maroc et sa scénographie désertique.

C’était un coup d’essai pour les organisateurs. C’est un coup de maître selon les visiteurs. Le Maroc participe pour la première fois à la Biennale internationale d’architecture de Venise, en Italie, depuis le 7 juin et jusqu'au 23 novembre 2014. Lors d’une présentation officielle en avril dernier à Paris, Abdelillah Elidrissi Talbi, conseiller aux affaires culturelles et scientifiques à l’ambassade du Maroc en France, considérait cet événement comme une « occasion de montrer le génie de la tradition marocaine qui a su absorber et digérer les influences modernes ».

Dépaysant

Début juin dans l’ancien arsenal de Venise où se trouve le pavillon marocain, les premiers visiteurs partageaient leurs impressions sur les réseaux sociaux. Ainsi, l’architecte Laure Saunier (agence LS Architectures) a posté sur son compte Twitter ce message : « J’ai adoré le Maroc à la Biennale, jolies maquettes, projets intéressants et scénographie dépaysante. » Pour mettre en scène cette exposition, Tarik Oualalou et Linna Choi (agence Kilo) ont puisé leur inspiration dans le désert saharien. « Les projets sont présentés sur des stèles d’un mètre carré et de hauteurs variables qui émergent du sable suivant une trame régulière et continue renvoyant à une forme d’infini géographique », décrivent-ils. Alors cet été ou bien cet automne, à vous d’aller jauger cet « infini géographique » par un coup d’œil sur place…

Pour en savoir plus sur le contenu scientifique du pavillon, vous pouvez également lire ou relire notre article publié en avril dernier, intitulé « Le Maroc porte un regard rétrospectif et prospectif sur lui-même ».


Commentaires

Les incontournables de la Biennale de Venise 2014 (1/4) : le Pavillon du Maroc

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX